SportA la une

Au FA Saint-Symphorien de Tours-Nord, le foot est plus qu’un simple sport

Jacques Blanchet, président du FASS

Au Football Association Saint-Symphorien basé à Tours-Nord, le sport est avant tout perçu comme un vecteur social primordial et le club multiplie les initiatives pour promouvoir cet aspect sous différentes formes.

Sur le terrain en pelouse synthétique, inauguré en 2017 et qui a remplacé le vieux stabilisé, ils sont une cinquantaine d’enfants à revêtir les crampons ce soir-là. Nous sommes au complexe sportif des Tourettes, quartier général du FASS, le club de Football Association Saint-Symphorien, club historique de Tours-Nord, créé en 1949. Autour de la pelouse, de nombreux parents assistent à l’entraînement des enfants, des jeunes garçons mais aussi des jeunes filles.

« Nous avons un rôle social important à jouer »

Depuis l’an passé, le FASS possède en effet sa propre école de foot féminine composée de trois équipes et 65 licenciées. De quoi satisfaire Jacques Blanchet, président du club depuis 4 ans. « Nous avions déjà une équipe féminine en seniors depuis plusieurs années, c’était une continuité logique. » Une continuité et un acte qui témoignent de la volonté de dépasser la simple question sportive et de vouloir faire de celle de l’intégration au plus grand nombre un véritable cheval de bataille. Jacques Blanchet l’affirme ainsi haut et fort, « Nous considérons que nous sommes plus qu’un simple club de foot. Nous avons un rôle social important à jouer dans la cité. »

Jacques Blanchet, président du FASS

Pour ce club dont les terrains sont entourés d’immeubles parfois un peu défraîchis, ce rôle social se manifeste donc par l’intégration des jeunes filles, mais aussi dans celle des jeunes du quartier. « Nous avons avant tout un rôle d’éducation auprès des jeunes. On travaille également avec les écoles ou le collège Ronsard où nous avons ouvert une section sportive. Quand un jeune déconne ici ou à l’école, parfois ça le surprend que nous soyons tous en contact, mais au moins ça le marque » explique le président du FASS. Un volet social et éducatif qui se décline encore sur le slogan du club : « tolérance, respect, humilité ». Trois mots et trois valeurs indispensables aux yeux des encadrants du club.

Ouverture d’une section de foot-fauteuil

L’aspect social et sociétal du club est ainsi plus qu’un vain mot ici. L’ouverture cette saison d’une section handisport de foot-fauteuil en est une nouvelle preuve. « C’est une belle vitrine sur le foot et sur le handicap car c’est l’un des rares sports à être adapté aux handicaps lourds. L’accessibilité est une question primordiale. »

L’inauguration de la section foot-fauteuil, samedi 21 septembre

Un beau challenge pour le club tourangeau, puisque celui-ci doit investir dans les fauteuils électriques, équipés de pare-chocs servant à taper dans le ballon. « Chaque fauteuil a un coût de 12 000 euros » explique Jacques Blanchet en espérant que cela aidera à développer cette discipline dans laquelle la France est championne du Monde depuis 2017. « C’est une discipline exigeante, technique et tactique. Les fauteuils vont vite, jusqu’à 10 km/h et le jeu est assez impressionnant. »

Pour la première année d’existence de cette section, cela se fera à travers une entente avec le club de Chinon, le seul jusque-là dans la région à posséder une telle section handisport. « Le club de Chinon avait 5 jeunes l’an passé, on a décidé de s’entendre pour des raisons pratiques et logistiques » explique le président du FASS qui espère 10 licenciés cette année, pour un sport qui se joue en équipe de 4 en intérieur.  « Nous avons donc créé l’Entente Touraine FootFauteuil et nous évoluerons en 4e division régionale, dans la poule Région Atlantique avec des clubs comme Niort, Parthenay, Bordeaux ou Nantes. Nous proposons des entraînements le vendredi après-midi au gymnase des Tourettes. »

L’accueil de la 1ere Coupe du Monde des Transplantés

Un gros projet pour cette rentrée qui n’est pas le seul pour le FASS. Le club de Saint-Symphorien accueillera en effet du 20 au 26 octobre prochains la première Coupe du Monde de football des Transplantés.

Une compétition à l’initiative de Trans’Forme, association française qui accompagne les transplantés et les dialysés par l’activité physique et sportive, et qui se déroulera sur les terrains du FASS mais aussi ceux de l’Etoile Bleue de Saint-Cyr-sur-Loire, club co-organisateur de l’événement. Pour ce premier événement international 100% foot (des jeux mondiaux des transplantés se tiennent tous les deux ans depuis 1978), 8 équipes sont attendues : La France, Espagne, Italie, des sélections des Balkans ou encore des pays nordiques… Une façon de promouvoir « la santé par le sport » explique Jacques Blanchet.

« Le sujet c’est le sport et la santé mais aussi la mise en avant du don d’organes. » En marge de la compétition se tiendra ainsi un symposium médical sur le sujet à l’Hôtel de Ville de Tours, une ville « où le CHU est à la pointe en matière de greffes. »

Print Friendly, PDF & Email