Société

Signes des Temps #9 : « Peace & (no) parking »

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

 

Photo-0179

 

Version originale du slogan « il est interdit d’interdire », cet oxymore signalétique trouvé à Velpeau Nord inaugure (peut-être) et symbolise (sûrement) cette nouvelle ère de la « semi-révolte ». Dans le monde idéal des réacs de tout poil, ce panneau souillé est inacceptable, alors que dans celui des indignés de toute verve, le fait d’avoir laissé un vestige d’interdiction sur cette porte de garage correspond à du travail non terminé.

 

« Interdire, oui, mais pas trop. Tout foutre en l’air, oui, mais pas trop » : c’est le refrain entêtant et troublant du beau chant de ce signe offert à tous, résumé cynique de la tiédeur démocratique de nos 50 dernières années, ces deux symboles datant environ de cette époque. L’Homme tourne en rond dans la roue de sa grande cage, entre idéaux déchus et avènement sans fin de l’individualisme. Ce geste drôle et brillant rappelle avec cruauté la schizophrénie sociétale rampante qui nous habite.

 

Print Friendly, PDF & Email