• CDNT
  • CDNT

Signes des Temps #253 – Bas les fesses !

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

C’est une scène ordinaire en temps de crise sanitaire : on entre dans une salle de réunion de Tours Métropole située au siège de l’agglomération, c’est-à-dire quartier des Deux-Lions. Face aux tables surplombées de micros, une série de chaises rouges. La moitié d’entre elles sont recouvertes d’un ruban rouge et blanc qui nous fait immédiatement penser aux rubalises des scènes de crime. Sa présence nous enjoint de rester à l’écart, l’objectif étant de réduire les risques de contamination.

« Bas les fesses ! » dirait le siège s’il avait la possibilité de parler. Ne riez pas, ça pourrait arriver dans un film Disney ou dans le futur. Après les frigos et les brosses à dents connectées, pensez bien qu’on nous vendra un jour des chaises connectées aux pouvoirs magiques, genre qui se mettent à vibrer au bout d’un certain temps avec l’ambition de nous forcer à bouger (le risque : qu’on aime ça et qu’on ne se lève pas, il faudra donc trouver une tactique pour que le vibrato ne stimule pas trop le périnée).

Par crainte d’affront et de mauvais karma, notre séant est resté à l’écart dudit siège enrubanné. En se posant sur la chaise voisine, il a apprécié le molletonnage, néanmoins inapproprié pour toute réunion dépassant 1h et le stade 4 sur l’échelle Jean-Pierre Chevènement (qui définit le niveau soporifique d’un discours). Au moment de se remettre en action, il s’est senti engourdi, nostalgique du rembourrage des fauteuils de cinéma mais reconnaissant à l’idée de ne pas s’être vu imposer de contact prolongé avec le similicuir d’un siège de classe-éco depuis belle lurette.

Il a tout de même très envie de retrouver l’inconfort d’une chaise en rotin sur une terrasse.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !