SociétéChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #220 : Mikado urbain

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

« Tu prends tous les bâtons dans ta main, tu les lâches d’un coup sur la table et ensuite tu essaies de les retirer un par un sans faire tomber les autres. Plus tu en récupères, plus tu gagnes des points. » Voilà, il suffit de deux phrases pour résumer les règles du Mikado. Évidemment, dans la vraie vie, c’est un peu plus compliqué que ça, tu t’y reprends à 12 reprises pour arracher un pic à l’amas d’autres pics, ça roule dans tous les sens… Clairement, on prend moins de risques avec les petits chevaux (même si ce n’est pas forcément plus court).

Mikado, c’est un jeu ancien. Vieux comme le monde pourrait dire mon grand-père (si ce monde n’avait pas eu raison de lui avant qu’il soit vraiment vieux). Néanmoins, à l’instar du Monopoly qui a dû concevoir à peu près autant d’éditions régionales que le nombre de fois ou McDondald’s a annoncé la disparition d’un de ses sandwichs avant de le ressortir en édition « ultra limitée » 3 mois plus tard, il existe des variantes. Et, non, je ne parle pas des gâteaux au chocolat avec lesquels on peut également jouer au Mikado, au risque de s’en mettre plein les doigts.

Voici donc que la ville de Tours sort son propre Mikado à base de barrières de chantier Rue du Commerce. Détail amusant : si tu commences à jouer pour en enlever une aux alentours de minuit-1h du matin, y’a moyen de réveiller tout le quartier. Tu peux aussi te coincer le pied dedans, tomber lourdement, te fouler une cheville et te taper la honte de ta vie si tu croises leur chemin au moment où tu envoyais un SMS en marchant (comportement au moins aussi dangereux que partir en week-end à Venise en ces temps de coronavirus).

Là, il y a clairement trouble à l’ordre public. La vie n’est pas un jeu et il faut réagir ! A moins que ce soit une œuvre d’art ?


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email