La prochaine fois tu prendras le bus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis un an, le tramway est mis en avant, tout le monde en parle, tout le monde le prend (ou presque). Alors plutôt que de faire comme tout le monde, à 37° on a décidé de prendre le contre-pied et de faire dans le « vintage » en s’offrant un voyage en bus Fil Bleu. Pour pousser l’expérience, on ne s’est pas contenté non plus de prendre une ligne principale, comme la numéro 2 qui est BHNS (Bus à Haut Niveau de Service). Non, on a décidé de prendre une ligne secondaire. Embarquement dans la ligne 14 en direction de Chambray-lès-Tours.

Montée, place de la Victoire à Tours, le voyage commence dans un bus avec des contrôleurs. Première bonne surprise, la conductrice ne peut pas nous faire de ticket, la borne d’achat électro-magnétique étant en panne. On économise 1,50 euros plus 10 centimes pour la carte magnétique qui permet d’acheter des tickets par la suite. On se faufile dans le bus en passant devant les contrôleurs en train de vérifier les tickets des autres usagers. A peine assis, l’un d’eux vient vers nous :

– « Monsieur il faut que vous validiez votre ticket à la borne ».

– « Votre collègue n’a pas pu nous le faire, votre machine étant en panne ».

– « Ah oui c’est vrai, bon voyage alors ».

Il est un peu plus de 16h quand notre voyage commence de la sorte. Aux Halles de Tours, de nombreux lycéens de Notre Dame La Riche, dont c’est la sortie des cours, montent dans le bus bruyamment. Des jeunes casques sur les oreilles, smartphones en main qui parlent fort et se racontent leur journée. Des histoires du quotidien dont on se délecte entre les récits de jeux vidéos, dans lesquels il faut « sécuriser le périmètre en se servant du bazooka » ou encore de « prof de Français » qui voulait donner une heure de retenue de manière injuste ou encore d’anecdotes ponctuées de « elle m’a dit », « alors moi je lui ai dit » et de « j’ai envie de dire que »… Bercés par les vibrations du bus on se laisse tranquillement emmener en écoutant ces lycéens qui nous rappellent notre propre jeunesse, quand nous sortions nous aussi des cours, casques sur les oreilles en parlant bruyamment avec nos potes de l’époque.

La ligne 14 est une ligne secondaire du réseau Fil Bleu, une ligne de proximité qui fait des détours pour se faufiler dans les quartiers, le genre de ligne à ne pas prendre quand on est pressé, mais qui assure le service de proximité indispensable à tout réseau de transports en commun. Au fur et à mesure de notre voyage, nous avons croisé beaucoup de jeunes mais aussi des mamans en poussettes, des enfants qui chahutent, des employés ayant terminé leur journée de travail… nous avons capté des discussions personnelles, mais aussi des commentaires de l’actualité ou de la météo agréable de septembre… Bref une plongée dans la société civile que l’on pourrait conseiller à d’autres, mais là n’est pas le sujet.

Reprenons donc : Place de la Victoire, Place Jean Jaurès, le va et vient des montées-descentes bat son plein, un va et vient qui se poursuit jusqu’à la rue Edouard Vaillant où la foule se fera d’un coup moins dense avant que la conductrice ne s’engage dans les petites rues du quartier Beaujardin puis de reprendre les bords du Cher et l’avenue Grammont, direction Chambray via le parc et le lycée Grandmont. Un moment dans le trajet où on se sentira un peu seuls dans ce bus, puisqu’au jeu des montées-descentes, nous ne serons jamais plus de quatre à la fois à l’intérieur.

Lycée Grandmont, nouvel établissement scolaire et nouvelle foule de jeunes qui assaillit l’espace commun. Traversée des quartiers chambraysiens des Perriers, où nous avons pu découvrir qu’une borne de recharge pour voitures électriques était installée (avis aux amateurs), la Fontaine Blanche et ses pavillons monotones, la zone commerciale avec ses magasins tout aussi monotones et le voyage approche déjà de sa fin. Cela fait 50 minutes que nous sommes montés dans ce bus de la ligne 14 et pour tout vous dire on n’a pas vu le temps passer, on a redécouvert des paysages de l’agglomération et avons pris une cure de jouvence. Alors merci et à bientôt !

DSC_0529

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu