37,2° le matin : Zoom sur un projet en gestation…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le pitch : 37°2 le matin, c’est une série sur un projet professionnel en gestation, celui de Sylvain de l’Instant Ciné et de François, anciennement de la Maison des Jeux de Touraine. Les deux Tourangeaux réfléchissent depuis plusieurs mois sur leur nouveau projet : Ouvrir à deux un café mais à l’esprit particulier. Nous leur avons proposé de les suivre dans cette nouvelle aventure, qui en est à ses prémices, étape après étape, jusqu’à l’ouverture de ce nouveau lieu. Episode un avec la présentation du projet.

Les protagonistes :

IMG_7618

Sylvain : Gérant de l’Instant Ciné, situé rue Bernard Palissy, qu’il a ouvert en septembre 2010.

Quand il a ouvert ce lieu au concept particulier, alliant salon de thé, location de films, expositions, projections de films, Sylvain s’était dit qu’il tiendrait trois ans avant de passer à autre chose. Plus de 4 ans après, l’Instant Ciné est toujours là et attire beaucoup de monde, grâce au côté convivial du lieu.

Aujourd’hui il a mis en vente le pas de porte de L’Instant Ciné pour se consacrer à ce nouveau projet.

IMG_6362

François : Un des fondateurs de La Maison des Jeux de Touraine, créée en 2006.

Véritable passionné, la vie de François tourne autour des jeux, qu’il a découverts à l’adolescence. Une passion qu’il transmet en étant un farouche partisan de l’ouverture au grand public des pratiques autour du jeu grâce à une démarche d’éducation populaire.

Il a démissionné de son poste à La Maison des Jeux de Touraine, le 1er novembre dernier, tout en restant bénévole de l’association.

Le projet :

  • L’idée :

Quand François est venu parler de son projet à Sylvain il y a quelques mois, ayant entendu que ce dernier avait des envies de changement, son idée était avant tout d’ouvrir un véritable café ludique à Tours. Petit à petit, conscient qu’il ne fallait pas restreindre les possibilités de ce nouveau lieu, l’idée des deux néo-associés s’est affinée en envisageant un endroit ouvert, qui soit un véritable lieu de vie de quartier pouvant pourquoi pas accueillir des expositions, des projections de films par exemple, mais aussi des moments thématiques autour des jeux. François et Sylvain entendent ainsi mettre en commun leurs savoir-faire respectifs, pour autant les deux précisent :  » Ce ne sera ni une Maison des Jeux, ni un Instant Ciné bis, mais un lieu nouveau avec un nouvel état d’esprit. »

  • Quel sera l’esprit du lieu ?

« Nous voulons un lieu à notre image, accueillant et ouvert, mais il faut que nous trouvions le local pour savoir exactement ce qu’on pourra faire » explique François, ce à quoi Sylvain ajoute qu’ils souhaitent « avoir un lieu convivial, où nous pourrons travailler sur l’esthétique avec des créateurs locaux. On veut que ce soit chaleureux ».

Les idées en revanche sont déjà bien présentes. Ainsi ils nous disent envisager de faire un café-brocante où les clients pourront acheter des éléments de la décoration (lampes, mobilier…) s’ils le souhaitent. François évoque aussi la possibilité d’un concept de restauration originale… La qualité des produits est également un facteur primordial pour les deux hommes qui souhaitent avoir une « carte de qualité, si possible locale, avec des produits comme ceux des vergers de la manse que je compte garder » raconte Sylvain. L’idée d’être un relais-AMAP est également envisagée.

Bref beaucoup d’idées pour faire de ce nouveau café, un endroit différent.

  • Stade d’avancement du projet :

« Aujourd’hui, il faut d’abord que je vende le pas de porte de l’Instant Ciné pour qu’on avance »,raconte Sylvain, « j’ai eu quelques contacts, mais rien de concret pour le moment, j’espère que les choses vont se décanter en janvier ».

Ensuite, les acolytes devront trouver le lieu idéal. Un lieu qui « doit dégager quelque chose » et qu’ils pensent trouver à proximité de l’hypercentre : « On espère avoir trouvé avant l’été pour pouvoir y faire les travaux nécessaires et ouvrir officiellement à la rentrée en septembre ».

  • Et le nom alors ?

« Pour l’instant on ne sait pas encore, entre nous on l’appelle café Cubrik : cube pour la référence aux jeux mais aussi en référence à Stanley Kubrick pour le côté cinéma. Mais ce n’est qu’un nom de code »

Nous retournerons voir Sylvain et François dans les prochaines semaines, pour suivre l’avancée de leur projet.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu