Une élue de Saint-Martin-Le-Beau accusée de racisme

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est SOS Racisme 37 qui a sonné l’alerte, l’association dénonce des propos de Roseline Dagnas, élue au Conseil Municipal de Saint-Martin-le-Beau publiés sur Facebook. Captures d’images à l’appui SOS Racisme montre des posts de l’élue comparant la garde des sceaux Christiane Taubira à un singe. 

Image5

Des images que l’on trouve plus habituellement dans les réseaux d’extrême-droite, coutumiers du fait (on en avait eu exemple de racisme primaire lors des élections départementales de mars dernier en Touraine de la part d’une candidate Front National). Chose plus rare d’ordinaire pour une élue issue de la droite républicaine. En effet Roseline Dagnas (non-encartée) fait partie de la majorité de la députée européenne des Républicains Angélique Delahaye.

Jointe par nos confrères d’Info-Tours, Angélique Delahaye, maire de Saint-Martin-le-Beau : « si ces faits sont avérés ils ne sont pas acceptables. Des explications de sa part seront nécessaires ». En revanche la maire de Saint-Martin-Le-Beau annonce ne pas envisager de procédure d’exclusion du Conseil Municipal tant que la justice ne se sera pas prononcée.

Le racisme primaire (encore faut-il qu’il y ait un racisme secondaire) s’étend facilement sur les réseaux sociaux où les théories et idées les plus nauséabondes y pullulent. Il est d’autant plus grave et inacceptable quand il est relayé par des élus de la République, que ces propos soient tenus publiquement ou dans un cadre « dit privé », car sur Facebook ou ailleurs, rien n’est finalement privé. Réservés à l’extrême-droite il y a peu encore, ce genre de propos se multiplie y compris au sein de personnes élus avec des partis dits républicains. De la bêtise humaine pure qui contribue au mélange des genres. Il est grand temps pour les partis « républicains » de se réveiller et de veiller à ce que leurs brebis ne répandent pas ce type de propagande la plus basse et crasse, ni n’utilisent des méthodes réservées encore peu à l’extrême-droite. Sinon derrière il ne faudra ni s’étonner, ni pleurer, de voir l’extrême droite s’implanter et gagner du terrain, d’élections en élections. Il est grand temps de se réveiller.

Crédits images : captures d’écran par SOS Racisme 37.
MAJ 30/10 : Lors d’un conseil municipal tendu, ce vendredi 30 octobre, Angélique Delahaye a annoncé la démission de Madame Dagnas. SOS Racisme maintient son intention de porter plainte. 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu