Du Conseil général au Conseil départemental : un coût de 20 000 euros.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est une des conséquences de la réforme territoriale et de la disparition des Conseils généraux au profit des Conseils départementaux, les collectivités départementales doivent revoir leurs visuels. Rappelons que ce changement de nom décidé par la loi du 17 mai 2013 était fait « pour simplifier le vocabulaire afin d’améliorer la visibilité des collectivités ».

Sitôt en fonction les Conseils départementaux doivent ainsi revoir l’identité visuelle et toponymique d’une institution qui dans le fond n’a finalement que peu changé. Restait à évaluer le coût de ce changement, car plus qu’un simple nom c’est toute une signalétique des bâtiments départementaux, les véhicules, les outils de communication et d’information… qui sont à modifier.

Au niveau des coûts, à en croire les articles sortis dans la presse nationale ces dernières semaines, c’est le grand écart : allant de rien du tout, à quelques milliers d’euros et jusqu’à deux millions d’euros estimés pour la Côte d’Or.

En Indre-et-Loire : un changement a minima

Le Conseil départemental 37 a fait le choix d’un changement à minima. Dans un communiqué de presse, son président Jean-Yves Couteau précise garder le logo actuel en faisant simplement un rafraichissement : « Pour éviter des coûts supplémentaires, le logo de l’institution a été conservé dans sa globalité (la tour, évoquant la richesse du patrimoine et des châteaux, les deux vagues symbolisant l’Indre et la Loire) a bénéficié d’un simple rafraîchissement : Il affichera désormais clairement : Touraine, le Département ». Des modifications qui se feront au fur et à mesure peut-on lire et qui sont chiffrées à 20 000 euros.

image-37

Quand la Touraine éclipse L’Indre-et-Loire

Si le mot Touraine apparaissait déjà sur l’ancien logo du feu Conseil général, le terme d’Indre-et-Loire, nom officiel du département était en revanche bien présent.

image-42Evolution du logo du Conseil général depuis les années 90

Petit précis historique :

L’Indre-et-Loire en tant que telle est née en 1790 lors de la création des départements sous la Révolution. L’assemblée constituante lui donne alors en grande partie les contours de l’ancienne province de Touraine. Entre les deux entités, on note tout de même que l’Indre-et-Loire gagne à l’ouest une partie de l’Anjou avec le Bourgueillois, Richelieu et le pays de Château La Vallière. Dans le même temps, le pays de Montrichard anciennement en Touraine, passe en Loir-et-Cher tandis que le Sud-Est de la province de Touraine passe au département de l’Indre.

Malgré tout, la quasi similarité des limites territoriales entre les deux entités et le langage quotidien conduisent depuis toujours à un mélange des deux, si bien que les termes sont devenus synonymes dans le langage courant. Nombre d’acteurs préfèrent déjà mettre en avant le terme Touraine, plus porteur et parlant en terme d’identité pour communiquer. Citons entre autres la CCI Touraine, l’agence départementale du tourisme « Touraine Loire Valley », ou encore de multiples sites touristiques misant sur cette appellation sans parler du vignoble AOC local qui s’appelle aussi Touraine… Bref, s’il s’agissait d’un match entre les deux appellations, « Touraine » battrait à plate couture, le neutre et moins identitaire « Indre-et-Loire » dans l’appropriation territoriale au niveau sémantique.

Pour en revenir au choix du Conseil départemental, c’est d’ailleurs la justification donnée à cette mise en avant du mot Touraine jugé plus parlant niveau communication : « Mettre en avant un cadre de vie reconnu sur le plan national, un département remarquable et le faire rayonner au-delà de ses frontières ».

Ce n’est pas l’utilisation du nom Touraine qui étonne tant ce terme est déjà largement utilisé, mais plutôt l’absence complète du nom officiel du département. Une absence face à un slogan à la fois clair sur les intentions et jouant sur la confusion des deux termes : « Touraine, le département », un peu comme si le nom « Indre-et-Loire » était complètement effacé des tablettes. En terme de communication du département ce sera en tout cas vrai, puisque dans le même communiqué de presse on apprend par ailleurs la mise en place prochainement d’un nouveau site internet qui aura comme adresse www.departement-touraine.fr.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu