Temps Machine : vers une baisse des subventions ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le Temps Machine, la salle des musiques actuelles communautaire de l’agglomération va-t-elle voir son budget amputé d’une partie des subventions allouées par Tour(s) Plus, propriétaire des lieux ?

La présente DSP (Délégation de Service Public) s’arrêtant au 31 décembre 2015, plusieurs candidats sont actuellement en course pour gérer le Temps Machine dans le cadre de la future DSP qui débutera le 1er janvier 2016 pour les cinq prochaines années. Ces derniers au nombre de trois : Travaux Publics (actuel délégataire), l’ASSO (Terres du Son) et Béton Productions (Radio Béton). Après avoir déposé leurs dossiers en juin dernier, les trois structures ont passé leur entretien oral vendredi dernier devant la commission de Tour(s) Plus en charge du dossier. Un oral au cours duquel la commission leur aurait demandé de réajuster leurs dossiers de candidature à commencer par le volet financier. La raison ? Selon une source proche du dossier, Tour(s) Plus s’apprêterait à baisser sa subvention annuelle de 90 000 euros. Celle-ci passerait ainsi de 420 000 euros actuellement à 330 000 euros dès l’an prochain. Une conséquence des difficultés budgétaires des collectivités locales et des baisses de dotations de l’Etat selon cette même personne. Une baisse néanmoins conséquente pour une salle dont le budget annuel se situe actuellement entre 800 000 et 900 000 euros.

Joint par téléphone, Cédric de Oliveira, vice-président de Tour(s) Plus en charge des équipements culturels n’a pas voulu confirmer cette information : « Nous sommes encore dans l’analyse des offres des candidats, il est trop tôt pour parler de cela, rien n’est décidé. On a en effet demandé aux trois candidats quelques précisions et ajustements sur les dossiers qu’ils ont présenté mais dans différents domaines y compris le domaine artistique. La seule chose que je peux vous dire c’est que les trois dossiers présentés sont vraiment de très grande qualité et que les trois structures ont chacune de beaux projets ».

Le futur délégataire du Temps Machine devrait être connu lors du conseil communautaire de fin novembre. Les candidats vont devoir faire vite pour revoir leurs copies.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu