Le clip de la semaine : « Hélicoptères » de Minou

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous.

« Hélicoptères » de Minou

YouTube video

Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, ils sentaient bon le sable chaud

Alors avant de commencer, on va calmer tout de suite les critiques (oui toi là au fond. Ne te cache pas, on a ton nom), si les Minou vivent désormais la vie parisienne à 200 à l’heure, nous continuerons à les proclamer groupe tourangeau, par le fait que 1/ ils y sont passés au lancement de Minou et de 2/ que c’est en Touraine que nous les avons découverts et que 3/ on est quand même supers chauvins, mais qu’on peut pas nous en vouloir en tant que média local.

Aparté terminé, nous pouvons donc reprendre ou plutôt commencer notre chronique sur le dernier clip du duo sexy et trendy du moment. Oui car ce clip « Hélicoptères » est une ode à tout ce qu’il y a de plus glamour : une mise en avant de Sabine et Pierre, drapeau aussi blanc que leurs chemises à la main. Pour un peu on pourrait presque croire qu’ils se moquent éperdument de nous en chantant « On était beau c’était hier ». Ouais alors que toi, ton t-shirt blanc ne tient pas plus de 2 minutes avant d’être sali par une vieille tâche venue d’on ne sait où, les Minou s’amusent à nous vendre 3 minutes 43 de blanc impeccable. Sans rire, on connait le nouvel Omo merci, mais là, il y a un truc forcément.

Bref, regards ténébreux, cheveux au vent et marche et pas de courses alternés au ralenti, les Minou font dans la bogoss attitude. Si on ne les connaissait pas on serait à deux doigts de les prendre pour de petits parisiens snobinards et branchouilles, une sorte de Stone & Charden version 2016 en somme. Heureusement, on les connait les Minou et on sait aussi que même si le côté vieilli en Super 8 de « Pense à Moi » a été abandonné au profit d’un clip épuré, la cool attitude, elle, est toujours là (enfin on espère, on vous racontera la prochaine fois qu’on les croisera).

Côté musique, l’électro-pop est aérienne comme le titre pouvait le laisser supposer, la douceur des voix et les breaks du refrain nous plongent dans une délicieuse balade moderne. Bref, on aime, mais ce n’est pas une surprise, on vous avait déjà vanté cette musique lors de la sortie de l’EP « Besoin d’un renouveau brutal » l’an passé. So chic !

Un degré en plus

> la page Facebook de Minou

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu