CulturePhotos

[En images] Une belle édition pour Allotropiques

La 4e édition du festival Allotropiques s’est tenu la semaine dernière. Porté par le Temps Machine, ce festival d’hiver, pensé comme un moment un peu « mutant », a tenu ses promesses avec des créations et temps originaux comme au Prieuré de Saint-Cosme, la Chapelle Saint-Libert ou la patinoire de Joué-lès-Tours. Samedi après-midi, c’était surtout l’occasion de moments familiaux à la Parenthèse ou des ateliers DIY à Mame qui ont fait le plein.

Quant aux « grosse soirées » du vendredi soir et samedi soir, elles avaient été recentrées cette année au sein du Temps Machine, réaménagé pour l’occasion.

Le reportage photos de Claire Vinson :

Une belle édition pour Allotropiques Pour sa 4e édition, le festival Allotropiques, porté par Le Temps Machine, a tenu ses promesses. Si Allotropiques s'est déployé dans différents lieux de l'agglo (patinoire de Joué-lès-Tours, Mame, Prieuré de Saint-Cosme, La Parenthèse...), les deux grosses soirées se sont tenues cette année au Temps Machine. Pour l'occasion, les lieux étaient repensés avec des performances artistiques variées tout au long des deux soirées, placées sous le thème du "freak show" Les spectateurs ont notamment eu droit aux drolatiques contre-visites des lieux de Jérôme Poulain. Des performances circassiennes étaient également au programme... Côté musique, vendredi soir les Naïve New Beaters ou encore Toukan Toukan ont assuré l'ambiance... Samedi il y avait entre autres, Frustration (notre photo) Frustration, visiblement le groupe le plus attendu du public samedi soir, qui aura mis une belle ambiance folle. Le public a pu apprécier aussi le rock des Tourangeaux LVOE LVOE Von Pourquery était également de la partie samedi soir... ... pour un set où le jazz, l'électro et la pop se sont entremêlés avec une belle énergie. Reportage photos : Claire Vinson. Plein écran Retour à l'article
Print Friendly, PDF & Email