ChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] La soirée Ringuette de la guinguette

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

C’est une tradition tourangelle : quand la fin de l’été approche, la guinguette de Tours se lâche avec une soirée où le mauvais goût vestimentaire est permis et au cours de laquelle la programmation musicale atteint des sommets (comptines pour enfants, Larusso, tubes des années 80…). C’est la soirée Ringuette, et c’était samedi soir.

Dans le passé, une personne qui s’y serait présentée avec un masque chirurgical décoré d’un sourire au feutre rouge aurait probablement marqué d’office quelques points au concours de Miss et Mister Ringuette. Sauf qu’entre temps, l’accessoire est devenu ultra commun (ce qui n’empêche pas les fautes de goût, loin d’être anecdotiques). Pour s’imposer cette année, il fallait porter le survet’ Adidas ou le costard comme personne. A défaut, il restait possible de briller au Loto Musical à base de tubes capables de hérisser les poils d’un critique de Télérama dès les premières notes.

A proximité immédiate du bar on trouvait la boîte à karaoké, où hurler les refrains de Mylène Farmer, Richard Cocciante et France Gall était encouragé, les postillons finissant sur un film plastique posé par-dessus le micro et changé entre chaque groupe. Entre deux pintes, on pouvait surprendre une partie du public en train d’essayer de ne pas rire aux blagues les plus moisies, tandis qu’une autre résistait comme elle pouvait aux démangeaisons l’incitant à danser.

La soirée Ringuette de la guinguette, on aurait pu vous en parler, mais on a quand même été frustré de ne pas pouvoir y danser comme les autres années.

Print Friendly, PDF & Email