L'actualité Tourangelle à la bonne température
ArticleChroniquesChroniques-Culture

[Cinéma] Regards #33 Happy End

Dans Regards, retrouvez l’avis de Stéphanie Joye sur quelques films à l’affiche dans les cinémas tourangeaux. Histoire de vous donner envie, à votre tour, d’aller passer un moment dans les salles obscures.

happy_end

Happy end (Drame Français, Autrichien, Allemand)

De Michael Haneke

Avec Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz

Le film était sélectionné en compétition au festival de Cannes 2017

A Calais, une jeune ado de 13 ans retrouve sa famille paternelle tandis que sa mère est à l’hôpital. L’ambiance n’existe guère : ce qui existe, c’est la noirceur intérieure de chacune des personnes. Y compris celle, très développée, de la jeune fille…

Happy end est une satire maugrée. De la vie, de la mort, et surtout de tout ce qui conduit l’un à l’autre sournoisement et sans bruissements d’ailes. Enfin, sournoisement, le mot est faible. Dans une petite famille bourgeoise, froide, comme la pierre brute asphyxiée dans un éboulement, rien n’a été échafaudé à l’origine. Dans cette famille il est question de faux-savoir, de cache cache grotesque, d’impudeur, de dialogues malhabiles, d’oubli, de macabre, de sadisme et de petits jeux avec sa propre mort peu ou prou en spectacle. Chabrolien et Buñuelien à la fois, Haneke s’oublie parfois et n’égale pas ses paires. Mais il y a les petits détails visuels qui. Tels que les tirets chopés à la fin d’un tchat porno, qui deviennent les lumières d’un portail de garage, lequel laisse partir la voiture d’un vieux malheureux et suicidaire. Du génie par petites touches ça et là, et une tension héritée des précédents Amour ou Caché. La petite ado accro aux expériences geek sordides et stupides donne froid dans le dos, et questionne la jeunesse emprisonnée dans sa smartphone-sphère. Reste Jean-Louis Trintignant, référent déjà de Amour, bouleversant. A lui seul il amoncelle toute la pourriture de ces vies de chimère. C’est d’autant plus sidérant lorsque l’on sait que cet immense acteur est atteint d’un cancer.

Un film à l’affiche aux Cinémas Studio (Toutes les informations utiles sur leur site internet).