A la unePolitique

Municipales à Joué-lès-Tours : Laurence Hervé veut construire la ville de demain avec les habitants

Candidate aux élections municipales sous l’étiquette La République en Marche et l’association « Libres Citoyens », Laurence Hervé, veut construire le futur de la ville de Joué-lès-Tours avec les habitants. Pour cela, elle propose un projet très axé sur le volet participatif.

Tout comme Francis Gérard, elle fut adjointe auprès de Philippe Le Breton entre 2008 et 2014 à Joué-lès-Tours. Tout comme le candidat socialiste, elle a connu également la défaite de 2014 et l’opposition depuis. Oui mais depuis, Laurence Hervé s’est éloignée de ses anciens camarades socialistes pour rejoindre La République en Marche en 2017 mais aussi pour créer l’association « Libres Citoyens » aux côtés de l’ancien premier adjoint de Frédéric Augis, Jean-Christophe Turot, parti lui de la majorité. Aujourd’hui Laurence Hervé se porte comme candidate de ces deux structures pour les élections de mars prochain où elle aura fort à faire face au maire sortant mais aussi le candidat socialiste.

Pour y arriver, Laurence Hervé s’est lancée de bonne heure dans la campagne, avant l’été 2019. Une façon pour elle d’occuper le terrain mais aussi de prendre le temps de construire son programme politique. Candidate pour briguer la Mairie, Laurence Hervé entend en effet adopter une démarche nouvelle, changeant de la politique habituelle. « Le programme est construit avec les citoyens, c’est un véritable travail commun » se réjouit-elle sur le sujet. « Nous avons multiplié les rendez-vous dans les différents quartiers de Joué-lès-Tours avec des rendez-vous en petits comités afin de faciliter l’échange. »

« Ensemble » comme mot clé de la campagne

« Notre différence c’est la méthode » affirme ainsi la candidate qui ne manque pas une occasion pour mettre en avant son système participatif : « Les élus restent les représentants de la population mais ils doivent intégrer les citoyens dans les décisions de la vie de la cité, je ne vois pas la politique autrement, je fonctionnais déjà comme ça avec les services quand j’étais adjointe aux ressources humaines. »

« Ensemble » c’est ainsi le mot de campagne que Laurence Hervé souhaite marteler et mettre en avant. Ensemble, entre citoyens et élus donc mais aussi entre Jocondiens nous explique-t-elle. « Il faut trouver une identité commune à Joué-lès-Tours, cela ne peut se faire qu’avec les habitants, quartier par quartier, sans les opposer les uns aux autres. » Et pour Laurence Hervé cela passe par de la proximité de la coordination locale mais aussi la mise en place d’outils permettant aux habitants de se saisir de la vie publique. « Ce sont eux qui vivent la ville, qui connaissent les rues, qui vivent les espaces publics, ce sont les experts du quotidien. L’élu ne peut pas décréter les choses sans en tenir compte »

La mise en place de commissions citoyennes

 Pour permettre cette intégration des habitants aux décisions municipales, en cas d’élection la candidate LREM souhaite ainsi mettre en place des commissions extra-municipales ouvertes aux citoyens sur la base de volontariat et de tirage au sort ou encore installer un Conseil Citoyen intégralement tiré au sort et qui sera chargé de contrôler l’action du Conseil Municipal.

Des premiers éléments d’un projet municipal qui sera dévoilé courant février explique la candidate qui avance comme axes principaux de travail (« issus des restitutions des ateliers avec les habitants ») : les usages de la ville, l’environnement et les règles communes de vie.

Print Friendly, PDF & Email