A la uneSport

Le foot à Joué-lès-Tours : des challenges sociaux, sportifs et féminins

Ce vendredi, le Joué Football Club de Touraine organise une journée portes ouvertes dédiée au sport adapté pour personnes en situation de handicap psychique ou mental, une corde de plus à son arc après le développement exponentiel de sa section féminine et le rôle social essentiel qu’il tient dans le quartier de la Rabière. Rencontre au Stade Jean Bouin.

Entre le tram et la piscine Bulle d’O, les locaux du JFCT sont accessibles 7 jours sur 7. Ici, le foot, ça ne s’arrête jamais. C’est complètement dans la culture, au point que le président du club Eric Bedoyan assure qu’il n’y a pas eu le moindre effet booster sur les inscriptions après le titre de champions du monde des Bleus en 2018. Pas besoin d’un Mbappé ou d’un Griezmann pour faire rêver les gamins du quartier, la passion du jeu se développe dès le plus jeune âge. Ainsi, depuis quelques mois, on peut s’exercer à dribbler dès 3 ans sous l’œil (obligatoire) des parents : « on fait de la découverte pour une quinzaine de garçons et filles, pour développer leur mobilité. Le foot est un prétexte mais le fait que les parents restent vise aussi à les fidéliser pour qu’ils reviennent voir jouer les enfants quand ils auront 8-10 ans » nous dit le responsable des équipes.

Eric Bedoyan tient beaucoup à l’ambiance au sein des différentes sections, et aux liens entre les différentes équipes. Par exemple, pour le sport adapté initié en 2018 : « même si c’est encore méconnu en interne ils font partie intégrante du club, ils ont leur propre maillot. Quand on fait des manifestations, il faut qu’ils soient présents. » Plus globalement, il insiste sur le fait de diriger « un club à dimension sociale », surtout composé des forces vives de la ville, voire du quartier de la Rabière : « 70% au sein des équipes jeunes. » « On travaille sur des valeurs et des éléments de respect, de plaisir » insiste le président en expliquant que cela prime sur les objets sportifs : « si on monte en Régional 2 ou Régional 1 pourquoi pas, on essaie d’avoir des résultats, on commence, mais l’ambition c’est la dimension sociale. »

Le JFCT en chiffres :

560 adhérents

34 équipes, dont l’équipe première masculine montée en Régional l’an dernier

1 équipe de futsal

1 section vétérans

44 joueuses et joueurs avec handicap mental ou psychique, dont 16 qui font de la compétition

130 licenciées féminines

Eric Bedoyen et Alain Lemay
Eric Bedoyen et Alain Lemay

« On est là pour apporter de la diversité à Joué-lès-Tours »

Le footballeur le reconnait : « c’est parfois difficile », comme quand l’équipe première a dû faire 5 matchs à huis clos et délocalisés à la suite d’incidents répétés en tribune (insultes, violences). « Plusieurs fois par semaine ils demandaient pourquoi ils devaient jouer Route de Monts » souligne l’administrateur du club Alain Lemay.

« Ce sont malheureusement les à-côtés du foot, c’est pénible. Quelques-uns se comportent mal, et ça nous pénalise. Cela donne une mauvaise image du club et de la ville. Ils ne mesurent pas l’impact de ce qu’ils peuvent faire. On n’est pas là pour salir Joué-lès-Tours mais pour y apporter de la diversité et faire rayonner ses couleurs. Ce n’est pas un simple club de football »

Eric Bedoyan

Et quand la Rabière s’est mise à connaître une série d’incendies de voitures fin 2018, ça s’est aussi ressenti dans le sport. « On essaie de mettre en place des actions pour les ados et les jeunes adultes, de les mobiliser. On organise des stages, des accueils au club house… Il y a des choses peu agréables mais je suis convaincu que le sport véhicule des valeurs de cohésion, d’entraide, d’équipe et de solidarité. On contribue à quelque chose, ce ne sont pas que des vains mots. On ne résoudra pas tous les problèmes de la société au JFCT mais on doit pouvoir apporter notre modeste contribution avec les autres, c’est un challenge. D’ailleurs le discours des instances du foot a changé, le club est respecté et reconnu pour son travail » analyse Eric Bedoyan.

P1090258

Une des grandes fiertés du foot jocondien, c’est sa section féminine aux 10 équipes. Le nombre de footballeuses a été multiplié par 10 en seulement 5 ans : elles sont aujourd’hui 130 et l’équipe première se place fièrement en 3ème position de son championnat de Régional, ce qui était l’objectif du début de saison. Ce dimanche 3 mars dès 15h, les Jocondiennes recevront le Tours FC, sur le terrain d’honneur : « le choix de les faire jouer là n’est pas un hasard. Il a du sens car c’est ici que l’on fait jouer nos meilleures équipes. » « Quand on voit jouer les filles du quartier avec des garçons, qu’elles ne sont pas placées dans le but juste parce qu’ils n’ont pas envie d’y être, c’est qu’elles ont du talent, elles savent ce qu’il faut faire » explique Alain Lemay qui a longtemps encadré les féminines et les suit toujours de près.

Ce discours, le président du club le tiendra devant la préfète d’Indre-et-Loire ce lundi 4 mars, en préambule du match amical des joueuses de l’équipe de France contre l’Uruguay à la Vallée du Cher de Tours (coup d’envoi à 21h, retransmis sur W9). La représentante de l’Etat a en effet décidé d’organiser une grande rencontre autour du foot féminin dans le département, Joué en étant un des principaux artisans avec le Tours FC. 8 Jocondiennes seront présentes, tandis que 2 joueuses ont été sélectionnées en tant que ramasseuses de balle pour la rencontre.

Print Friendly, PDF & Email