A la uneSport

Le baromètre des clubs tourangeaux pour 2020

Le TVB veut rester au sommet

Après son brillant doublé coupe-championnat en 2019, le Tours Volley Ball a entamé un nouveau cycle en cette saison 2019-2020. Pas question pour autant de changer de braquet, au TVB plus qu’ailleurs, les saisons se suivent et les objectifs restent grands : conserver un maximum de titres et faire une belle campagne européenne pour l’année en cours.

Si le début de saison fut poussif avec 3 défaites inaugurales, les joueurs d’Hubert Henno, nouvel entraîneur, ont depuis remis les choses dans l’ordre. Une deuxième place en championnat, mais aussi un niveau de jeu qui augmente au fur et à mesure des matchs. Qualifié pour le final-four de la Coupe de France qui se déroulera en mars, le TVB reste en course dans toutes les compétitions. En Ligue des Champions, les deux défaites en Pologne contre Varsovie puis à domicile contre Pérouse, l’un des grands favoris de la compétition, n’ont pas ôté les chances de qualification. Pour passer il faudra battre Lisbonne une deuxième fois (victoire au Portugal à l’aller), avant de récidiver face aux Polonais à Grenon et espérer que Pérouse fasse le plein de victoires. Pas simple, mais faisable, tant les Tourangeaux ont montré face aux Italiens qu’ils étaient en capacité de produire un niveau de jeu intéressant.

Au niveau national, il faudra en faire de même, avec un championnat qui devient chaque année de plus en plus dense et des équipes comme Rennes (actuel leader) ou encore Chaumont qui ne rêvent que d’une chose : faire tomber de son trône le TVB.

Handball : Opération maintien pour le CTHB

Depuis plusieurs saisons, s’est installé comme un club solide de la 1ere division de handball féminine. Après deux qualifications en play-offs de suite en guise d’apprentissage, les dirigeants chambraysiens affichaient même en début de saison l’espoir d’aller chercher une qualification européenne. Oui mais le sport de haut niveau n’est pas écrit par avance et le parcours d’un club aussi bien structuré qu’il soit connaît parfois des périodes compliquées. C’est le cas en ce début de saison pour le CTHB avec une place de relégable à l’issue des matchs allers et une équipe prise par les doutes et le manque de confiance. Le changement d’entraîneur en fin d’année pour impulser une nouvelle dynamique, s’est suivi d’un match intéressant contre Besançon (défaite d’un but) mais surtout d’une première victoire en 2020 contre Toulon (un concurrent direct pour le maintien). Espérons que ce soit le déclic que les chambraysiennes avaient besoin.

Les Remparts de Tours restent à l’affût.

Après une fin de saison 2019 qui aura laissé un goût amer avec au bout une médiocre 9e place, privant les hockeyeurs tourangeaux de play-offs, les Remparts de Tours sont repartis avec une équipe remaniée cette année et l’objectif d’afficher un meilleur visage. Pourtant le début de saison ne fut pas de tout repos, si bien qu’en décembre, le club a connu un changement d’entraîneur. Actuellement 5e au classement, les Tourangeaux espérer grapiller au moins une place lors de la phase retour, afin d’aborder les play-offs sereinement.

Basket : La belle saison de l’UTBM

Voir la Halle Monconseil et ses 1500 places de plus en plus garnie, est un signe qui ne trompe pas d’ailleurs, le basket tourangeau a de nouveau la côte. Il faut dire qu’après avoir découvert le championnat de Nationale 1 l’an passé (avec à la clé une qualification en play-offs), l’UTBM réalise un début de saison presque parfait. Actuellement 3e de leur poule, les basketteurs tourangeaux affichent un état d’esprit irréprochable, leur permettant de jouer avec les plus gros clubs du championnat. En passe de se qualifier pour le groupe A du deuxième tour, les Tourangeaux peuvent dès lors viser plus haut qu’un simple tour en play-offs cette année et qui sait, pourquoi pas se mêler à la montée en Pro B, l’objectif affiché par le club à moyen terme et le rêve de supporters, parfois nostalgiques de la grande époque du basket tourangeau.

Le Tours FC en reconquête

Tombé en Nationale 3, le Tours FC a entamé son renouveau. L’objectif est clair pour le club de Jean-Marc Ettori : remonter le plus rapidement possible dans des divisions plus proches du rang que doit avoir le club de Tours au regard de son histoire.  Avec une équipe composée de jeunes joueurs et de joueurs régionaux, les joueurs tourangeaux dominent actuellement leur poule de Nationale 3, dans laquelle on retrouve également d’autres clubs de Touraine (FCOT / l’Etoile Bleue de Saint-Cyr-sur-Loire / Avoine / Montlouis). De bons résultats et un état d’esprit combatif retrouvé comme on a pu voir contre Nimes lors du match des 32e de finale de Coupe de France perdu au tirs aux buts face à l’équipe de Ligue 1.  En repartant sur de nouvelles bases, le Tours FC a entamé sa mue sur le terrain, mais le chantier reste long.

Print Friendly, PDF & Email