PhotoReportage-SportReportagesSport

Paris-Tours : retour en images sur la « classique des feuilles mortes ».

Le 111e Paris-Tours s’est tenu ce dimanche 08 octobre. Réputée course pour sprinters, c’est pourtant une nouvelle fois une échappée de 3 coureurs qui a devancé les sprinters. En tête, l’Italien Matteo Trentin (Quick Step) qui a profité des côtes de Beau Soleil et de l’Epan pour prendre les devants en compagnie de son coéquipier Niki Terpstra et du Danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) qu’il a devancé sur la ligne d’arrivée Avenue Grammont.

Une course que nous vous proposons de revivre en images avec le reportage réalisé par Delphine Nivelet, Pascal Montagne et Roger Pichot.

Paris-Tours, 111e du nom Surnommée la "classique des feuilles mortes", Paris-Tours clôture la saison cycliste avant la trêve hivernale. Née en 1896 c'est l'une des plus anciennes courses inscrites au calendrier international (UCI Europe Tour depuis 2007). L'arrivée sur l'avenue Grammont après une ligne droite de 800 mètres (2 600 m jusqu'en 2011) est prisée chaque année par les meilleurs sprinters et a contribué au succès de la course. Avant l'arrivée à Tours, les coureurs traversent l'Indre-et-Loire par l'est puis par le sud de Tours. Ils passent notamment par les côtes de Veigné, de Beau Soleil et de l'Epan, propices à des attaques de baroudeurs. Malgré la pluie, le public s'est massé cette année encore dans la côte du Crochu à Veigné. En haut de la côte du Crochu, dernier ravitaillement avant d'entamer les derniers kilomètres menant à Tours. Le public avenue Grammont, dans l'attente de l'arrivée des coureurs. Après 234 kilomètres de course, dernier virage pour les coureurs qui arrivent sur l'avenue Grammont. Cette année l'Italien Matteo Trentin (Quick Step) s'est imposé au sprint face à ses deux compagnons d'échappée. A 7 secondes secondes du vainqueur, le sprint des poursuivants a été remporté par Andréï Greipel. Arrivée du groupe des poursuivants composé notamment d'Andrei Greipel et du champion de Belgique Oliver Naesen Le podium composé du vainqueur Matteo Trentin (Quick Step), félicité ici par Jacques Chevtchenko, maire intérimaire de Tours, du coureur danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) et de Niki Terpstra (Quick Step). C'est la deuxième fois de a carrière que Matteo Trentin s'impose sur Paris-Tours après sa victoire en 2015. Cette année, le coureur italien a notamment remporté quatre étapes du Tour d'Espagne et fini 4e des championnats du monde. Plein écran Retour à l'article
Print Friendly, PDF & Email