SociétéA la uneChroniques

Signes des Temps #147 : Poubelles sans dessus dessous Rue du Dr Bergonié

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

32153011_10156921749754367_7203309936699244544_n

Il y a quelques mois, des Tourangeaux ont imaginé une websérie dont les personnages principaux étaient deux poubelles de la Rue Bernard Palissy. La troisième et dernière saison a été tournée il y a peu mais, manifestement, elle a fait des émules… A plus de 2km du lieu de tournage, voilà que l’on découvre cet étrange alignement : une poubelle bleue fièrement dressée sur ses roues et sa copine jaune la tête en bas, face contre bitume.

Est-ce volontaire ou non ? Les poubelles ont-elles une conscience qui dépasse la fiction ? Que s’est-il passé pour que ce bloc de plastique à roues se retrouve dans cette position que l’on imagine pas très confortable, empêchant par ailleurs de s’en servir de façon simple ? Plusieurs hypothèses…

  • A – Cette poubelle est sportive et au moment de notre photo elle faisait le poirier, tout simplement
  • B – Elle a de l’acné et en a marre qu’on se moque d’elle, elle se cache donc la tête
  • C – Elle en a marre que les passants jettent dans son habitacle les tickets de caisse qu’on leur a refourgués au marché de Beaujardin tout proche et a donc opté pour une solution radicale
  • D – La réponse D
  • E – Elle a un peu chaud et on lui a dit que l’air frais se trouvait près du sol
  • F – Elle a été retournée par une personne qui n’avait vraiment que ça à faire
  • G – Elle a été placée comme ça par un lecteur assidu de cette chronique qui voulait voir si on allait la repérer (coucou toi !)
  • H – C’est une nouvelle forme de militantisme contre la politique d’Emmanuel Macron (dont on ne saisit pas le sens au premier abord)
  • I – C’est une expérience scientifique
  • J – C’est une nostalgique de Tour(s)Plus qui refuse qu’on remplace le vieux logo de l’agglomération par celui de Tours Métropole

Sollicité, le commissariat de Tours nous a écouté consciencieusement avant de nous faire aimablement comprendre que l’affaire n’était pas de son ressort. Mr l’agent nous a tout de même donné un indice : à priori, les faits similaires ne sont pas fréquents. Du côté des éboueurs, la DRH indique également ne pas avoir reçu de plaintes de ses agents face à ce genre de phénomène mais n’exclut pas de leur proposer des formations afin d’apprendre à retourner une poubelle sans se coincer le dos si jamais cela devenait nécessaire.


Un degré en plus :

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email