SociétéA la uneChroniques

Signes des Temps #143 : C’est compliqué Place Gaston Paillhou

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

« On va où ? », « C’est quand qu’on arrive ? », « Pourquoi ? », « Comment ? »… Derrière ces questions enfantines se cachent en réalité de vraies interrogations de société. Ici, près des Halles de Tours, l’affiche de film apposée sous cette petite pancarte au ton revendicatif semble apporter une réponse toute faite mais néanmoins assez désagréable car elle est brute, sans la moindre précaution pour ménager l’esprit qui va se la prendre en plein dans la face.

On marcherait donc tout droit pour se faire larguer. Largué(e) par qui ? Par quoi ? Par cet amour qui estime que c’est mieux ailleurs ? Par ce pouvoir qui espère qu’on sera plus fort demain et qui veut avancer trop vite pour nous ? Ou alors par ces voix qui nous assurent que c’était mieux avant ? A force d’entendre tous ces discours contradictoires, c’est vrai qu’on se retrouve bien démuni(e), perdu(e) en rase campagne, largué(e)s au milieu de nulle part ou en plein milieu de la foule…

Mais au fait, vaut-il mieux larguer ou se faire larguer ? A quoi ça sert encore d’avancer si c’est pour se prendre un mur quoi qu’il arrive ? Sommes-nous tous des canards boiteux ? Les sables mouvants ont-ils été créés par le diable ? Les scènes de rupture sont-elles plus intenses que les scènes de baisers dans les films ? Les Français ont-ils un orgasme quand ils se révoltent ? Ces sujets ne seront probablement pas soumis aux élèves de Terminale au prochain bac philo mais ils pourront sans nul doute animer vos apéros sur les bords de Loire ou vos randonnées dans les dunes cet été. Un conseil tout de même : prenez votre boussole, car on ne sait jamais : à force de dériver vous pourriez perdre le Nord, la boule, la foi ou la raison.


Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email