Société

Signes des Temps #89 Chatons froissés boulevard Heurteloup

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

20170307_084304

Si vous êtes tourangelle de longue date (oui, oui, hein on est le 8 mars, alors on se force un peu à respecter pour une fois le sexe… heu… faible, ah non pardon, ça nous a échappé), vous savez bien que quand commencent à fleurir début mars les affiches pour le Salon International du Chat et celles du Salon International (oui, oui) de l’Œuf Décoré, c’est que la saison culturelle va atteindre son apogée annuel. Et comme chaque année, votre cœur balance entre ces deux manifestations… Mais la rumeur court que les plus fofolles d’entre vous se paient carrément les deux, d’ailleurs.

Bon, cette année quand on voit que les affiches pour les chatons se flétrissent déjà quelques jours avant l’événement, on peut se poser des questions sur l’état des minous dans le Vinci dans quelques jours. Alors ? Une édition 2017 inédite et surprise se profilerait-elle ? Le Salon International des Chats Affamés ? Des Chats Ecrasés ? Des Chats Torturés ?

En tout cas, c’est pas gentil de se moquer : quand on voit que des gens se font démembrer au pied de biche par un proche («Tu quoque, mi bofreri !») et que la Corée du Nord fait joujou avec ses missiles longue portée en Mer du Japon, organiser un Salon International du Chat en 2017 c’est un sacré pied-de-nez à la mauvaise ambiance générale. Je pense qu’on devrait même envisager sérieusement un Salon Interplanétaire des Lolcats, histoire de moins flipper en vue de la fin du Monde. Donald Trump quant à lui suggère un «Salon International de la Chatte» chaque année le 8 mars, pour fêter dignement la femme et ses multiples fonctions. La rédaction de 37 degrés envisage de son côté un contre-événement mensuel : le Salon Très Local de la Lutte contre les Fake News Pourries, histoire de mettre la pression sur ses propres chroniqueurs.

Quand on vous dit que ça bouge à Tours…

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email