SociétéChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #181 : Sapin chagrin

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

On est en capacité de le prouver : cette photo a été prise en mars 2019, 80 jours après Noël. C’était une soirée un peu frisquette, à quelques encablures de la Place de Strasbourg, à proximité d’une salle de sport et d’un chantier immobilier. Un cadavre de sapin gisait là, à même le trottoir. Débarrassé de ses guirlandes, les épines cramoisies. Sans doute un arbre jeté quelques heures plus tôt, alors que la plupart de ses congénères ont déjà été broyés depuis belle lurette.

Que s’est-il passé pendant tout ce temps ? « J’ai fait le tour du monde » dirait le célèbre héros de Jules Verne Phileas Fogg s’il s’agissait de son propre sapin (ce qui pourrait l’excuser). Quand même, 80 jours ! C’est largement plus de temps qu’il n’en faut à un yaourt pour parfumer votre frigo d’une douce odeur de fermentation. C’est très loin du temps nécessaire à une bouteille plastique jetée dans l’océan pour se désintégrer mais assez pour que celle-ci fasse des dégâts sur la faune et la flore.

80 jours, c’est au moins 10 nouvelles révélations dans l’affaire Benalla ; le temps d’attente minimum pour réussir à joindre le standard de la CAF (et donc de maîtriser les Quatre saisons de Mozart à l’harmonica) ; le temps perdu depuis le début de votre vie dans les bouchons du vendredi soir Boulevard Béranger ; le temps moyen ressenti d’un débat d’orientations budgétaires au conseil municipal de Tours… Plus terre à terre, ce doit être le temps qu’il a fallu au chat du foyer dans lequel se trouvait ce sapin pour s’en lasser et donc arrêter de jouer avec.

C’est quand tu te rends compte que même les félins sont dans la société d’hyper consommation qu’il serait peut-être temps de songer à changer de mode de vie.


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici. Et si vous aimez cette chronique, retrouvez une compilation des plus belles proses de ses 3 premières années dans un livre paru chez les Editions Sutton. En vente dans toutes les bonnes libraires 😉

Print Friendly, PDF & Email