ChroniquesChroniques-Société

[Histloire] Le château du Plessis-lès-Tours à travers les siècles 

HistLoire, c’est une chronique régulière sur 37° où nous vous proposerons un petit focus sur un pan d’histoire tourangelle. Ce mois-ci, replongeons nous dans l’histoire du château du Plessis-lès-Tours.

Connu aujourd’hui pour abriter la compagnie Cano Lopez et plusieurs artistes culturels locaux, le château du Plessis à La Riche est témoin d’une riche histoire, remontant au Val de Loire comme terre des rois de France. Une histoire longtemps méconnue mais dont on sait plus depuis quelques temps, grâce notamment à l’étude menée par deux chercheurs de l’Université de Tours.

Relire notre article à ce sujet : L’intérêt patrimonial et historique du château du Plessis-lès-Tours est-il sous évalué ?

gravure de la collection Gaignières

Le château de Plessis-lès-Tours, situé sur la commune de La Riche, est inséparable de Louis XI, roi de France de 1461 à 1483 qui en fit sa résidence principale et par la même occasion fit de Tours, la capitale du royaume de France.

C’est en 1464, que le roi Louis XI, désirant s’installer en Touraine où il a passé une partie de son enfance, achète le manoir de Montils-lès-Tours où son père, le roi Charles VII, séjourna à quelques reprises (en 1454 l’ordonnance des Montils y est signée, dans laquelle Charles VII ordonne la rédaction de la Coutume de Touraine). Louis XI y fait construire une nouvelle demeure qui prend le nom de « Plessis-lès-Tours » vers 1473. En 1477, la présence de maçons de brique de Béthune venant travailler au Plessis pour Louis XI est mentionnée.

Louis XI y résidera jusqu’à sa mort en 1483 faisant ainsi de la Touraine le centre du Royaume. Par la suite, le château reste dans le giron royal, Charles VIII y fait de fréquents séjours, tout comme Louis XII qui y réunit en 1506 les États Généraux du Royaume. Le château est également  le théâtre en 1589 de la rencontre entre le roi de France Henri III et Henri de Navarre, futur Henri IV. Par la suite si des séjours de Louis XIII sont attestés vers 1620, l’installation progressive de la Cour à Paris conduit peu à peu à l’oubli du château du Plessis. En 1782-83, le dépôt de mendicité auparavant installé au château de Tours y est installé. Vendu en 1798, il est par la suite affecté à diverses activités (manufactures d’armes, de poudre…) et est en grande partie détruit. De 1899 à 1932, le château du Plessis appartient au docteur Chaumier qui y installe un institut sur la vaccine. Cet institut est un des centres précurseurs dans ce domaine, antérieur au centre Pasteur. En 1932, le château du Plessis passe sous propriété de la ville de Tours.

Print Friendly, PDF & Email