SociétéChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] Le dévoilement du timbre Léonard de Vinci

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

Les 500 ans de la Renaissance vous en entendez parler depuis près d’un an et vous commencez à en avoir un peu ras la casquette ? Ce n’est que le début ! La région Centre-Val de Loire exploite le filon à fond et, vu les chiffres de fréquentation des hôtels ou des châteaux cette année, sûr qu’elle commence déjà à plancher sur les 600 ans, peut-être même les 555 ans ! Après tout, depuis que Tours a fêté les 220 ans de la naissance de Balzac, tout est permis… Une rumeur insistante suggère qu’on célébrera bientôt les 496 ans du premier pas de Ronsard. Ou les 491 ans du premier jour où il a pris la plume.

Revenons à notre 500e anniversaire de la Renaissance… Comme toute opération de tourisme de masse qui se respecte, il faut des produits dérivés. La Joconde sur un mug, les inventions de Léonard sur un set de table en plastique pas recyclable, la Joconde en chocolat, une brosse à dents avec des poils de la couleur de la barbe de Léonard… On peut tout faire ou tout imaginer, ça finira toujours par plaire à quelqu’un. Il nous manquait encore le timbre, mais le voici !

Jeudi 17 octobre, La Poste a dévoilé un timbre Léonard de Vinci (à 2€10 !) représentant Saint-Anne, la Vierge Marie et Jésus jouant avec un agneau. C’est bien, ça change des grands incontournables. Cela dit, ça parlera plus aux adeptes du Jour du Seigneur qu’aux habitués de Touche pas à mon poste (néanmoins, quand il rigole; Cyril Hanouna a parfois l’air d’un agneau paniqué).

Ce petit bout de papier dentelé va-t-il – à lui tout seul – assurer la Renaissance du courrier dépassé par les mails, les SMS et les DM sur Snapchat ? On en doute. C’est pour ça qu’on ne vous en a pas parlé. Et aussi parce qu’à la rédac’ plus personne ne collectionne de timbres (ou alors c’est un secret très bien caché).

Print Friendly, PDF & Email