Société

Le « fan art » : l’hommage d’artistes au 7ème art mais pas seulement…

Dans l’univers « geek » et « pop », en marge du monde des fans de Mangas ou des Super- Héros, il y a ceux qui rendent hommage à leurs maitres par l’expression artistique. Illustrations graphiques, objets, T-Shirts, tampons encreurs ou reprographies, des artistes méconnus au talent indéniable reproduisent des lieux cultes de films ou des personnages à leur manière. A l’occasion du Japan Festival Tours qui s’est déroulé le week-end dernier, 37 degrés a rencontré ceux qui font la promotion de ces talents au service des fans du 7ème art.

8U6A1094

Sylvain et Damien(*), la trentaine, ont le look de jeunes branchés. Eux, ont choisi de promouvoir et commercialiser de jeunes artistes français, britanniques ou américains spécialisés dans le « Fan Art ». Cette expression anglaise est de plus en plus utilisée dans les salons ou festivals qui touchent de près ou de loin au cinéma. Mais qu’est-ce donc que le « Fan Art » ?. « Ce sont des fans qui ont un talent (dessins, sculptures, audiovisuel, …) qui réinventent un film qu’ils aiment » nous déclare Sylvain.

8U6A1101

« Les créations des artistes qui travaillent avec nous s’inspirent des univers. C’est une inspiration culturelle qui dépasse aujourd’hui le copyright ! »

Ces artistes détournent un moment clef d’un film, font d’un lieu culte d’une saga, une marque à part entière, illustrent graphiquement des personnages cultes du 7ème art. « Le film le plus détourné est incontestablement Star Wars ! » nous rappelle Damien à l’origine de soirées commémorant des films cultes au Grand Rex à Paris tels que « Retour vers le futur » ou les films de Steven Spielberg. Pour éviter de connaitre les fourches caudines des majors du cinéma et les droits astronomiques à verser pour utiliser le titre d’un film ou un visuel, les « Fanartistes » ont leur parade. « Les créations des artistes qui travaillent avec nous s’inspirent des univers. C’est une inspiration culturelle qui dépasse aujourd’hui le copyright ! ». Pour Damien, il y a une jurisprudence appelée « Fair Use » qui autorise ces détournements.

S’engouffrent alors dans ce vide juridique, les artistes de tous poils pour le bonheur des fans au goût artistique très éclectique.

8U6A1097

Du côté des Majors, on a compris que ces expressions artistiques servaient leurs films. Pour Star Wars et son nouveau propriétaire, Disney, on veille au grain. Pas question d’utiliser le nom « Star Wars » déposé et propriété intellectuelle de Disney et Lucasfilm. Mais rien quand il s’agit de détourner graphiquement une planète et son nom de la saga intergalactique. S’engouffrent alors dans ce vide juridique, les artistes de tous poils pour le bonheur des fans au goût artistique très éclectique. « Bien sûr, tout cela est une vague hypocrisie » pour Sylvain. Pourtant tout le monde y trouve son compte… Et c’est là le principal. Les deux trentenaires ont une démarche artistique et commerciale. Ils ont le sens des affaires. « Les posters que nous sortons, le sont à très peu d’exemplaires (ndlr : 50)… » .

Créer la rareté, tout en multipliant les références artistiques, c’est la volonté des deux Parisiens. En avril prochain, Damien organise au Grand Rex à Paris, une soirée spéciale en présence de Steven Spielberg et John Williams, le compositeur britannique aux musiques si célèbres. A coup sûr, le Fan Art investira les couloirs du célèbre cinéma de la capitale… Pour le plaisir des plus grands. Ah ! on oubliait de vous dire : Même Jacques Chirac est « fanartisé » ! ça vous en touche une sans faire bouger l’autre… non ?

(*) : www.overgoodstuff.com

8U6A1096

8U6A1095

8U6A1098Crédits photos : Arnaud Roy pour 37°

Print Friendly, PDF & Email