Le DLA : un diagnostic pour aider les associations

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Avec près de 12 000 associations déclarées et plus de 500 de créées chaque année, l’Indre-et-Loire connaît une vie associative particulièrement fournie. De la petite assoc’ de trois personnes à celle gérant plusieurs centaines de membres, le tissu associatif est vaste et varié. Avec 1700 associations employeuses qui emploient 17 000 personnes au total en Indre-et-Loire soit 10,9 % des emplois (contre 9,6 % en moyenne en France), le tissu associatif est un acteur économique de premier rang avec ses problématiques propres.

La gestion d’une structure associative n’est pas toujours facile et certains effets de paliers peuvent s’avérer compliqués à appréhender pour les responsables. L’arrivée d’employés dans la structure est de ces exemples là. Depuis 2002 existe un dispositif  gratuit d’appui et de conseil mis en place par l’Etat : le DLA (Dispositif Local d’Accompagnement) qui permet aux associations et aux entreprises solidaires de bénéficier de prestations d’accompagnement.

Répondre aux problématiques des associations et structures qui développent des activités d’utilité sociale, c’est la mission confiée à Nora Primus et Guillaume Lopin, salariés d’ID37, structure ayant la gestion du DLA en Indre-et-Loire. « Il y a un DLA par département » nous expliquent-ils, « celui-ci est régi par un appel d’offres sur trois ans, ID37 gère ce dispositif depuis sa mise en place en Indre-et-Loire en 2004 ». Depuis 11 ans, ce sont plus de 650 associations qui ont pu bénéficier de ces diagnostics.

« Ce sont les associations qui sont demandeuses. Nous avons un rôle d’accueil envers elles. Notre coeur de métier c’est de dresser un diagnostic à partir d’une description et d’une interprétation de la problématique avec un des membres de l’association demandeuse ». Un diagnostic à la suite duquel peut être mis en place un accompagnement avec un consultant externe et la mise en place d’actions d’appui. Les associations peuvent être accompagnées de la sorte pendant deux ans, avec une prise en charge financière complète par le DLA. « Les problématiques régulières que l’on rencontre auprès des associations tournent surtout autour de l’emploi, des financements, de la communication et de l’organisation » expliquent Nora Primus et Guillaume Lopin.

Des accompagnements individuels auxquels ID37 a décidé d’ajouter des programmes d’accompagnement collectif. Au nombre de trois cette année, ils aborderont comme thèmes : la réforme de la formation professionnelle (le 30 octobre, les 06 et 07 novembre), les dynamiques de coopération (le 11 décembre) ou encore le bien-être au travail (le 19 novembre).

Des ateliers d’informations en milieu rural sont également prévus. L’un aura pour sujet « Comment créer un emploi au sein de son association ? » (le 19 octobre à Chinon, le 20 novembre à Saint-Antoine du Rocher, le 23 novembre à Cléré les Pins et le 03 décembre à Bléré). Le second sera dédié au financement des actions associatives (le 21 octobre à Chinon, le 27 novembre à Saint-Paterne de Racan et le 01 décembre à Bléré).

Un degré en plus :

> Le DLA expliqué en vidéo par l’équipe d’ID37.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu