SociétéChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Vouvray sec 2015, Lipizzan, Arnaud Hérivault

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Conséquence de la multiplication des incidents climatiques subis par les vignobles de Touraine ces dernières années, les stocks de bouteilles sont bas, on vend les vins souvent trop jeunes, et on trouve trop rarement chez les cavistes des bouteilles dans leur pleine phase d’épanouissement. C’est particulièrement vrai pour les vins à base de chenin et de cabernet franc, cépages complexes qui apprécient quelques années de vieillissement pour atteindre leur optimum.

Aussi ce Vouvray sec 2015 a piqué ma curiosité ! Non seulement parce que 2015 est un millésime qualitatif, mais surtout parce qu’il faut justement  5 ans pour qu’un joli chenin s’exprime pleinement.

Je n’ai pas été déçu. La robe dorée était une belle invitation à la dégustation. Mais j’ai surtout été séduit par le premier nez. Quelques arômes de poire, qui devaient constituer l’essentiel du bouquet aromatique dans la jeunesse de ce vin, étaient complétés de notes aromatiques formant un bouquet complexe lié au vieillissement du vin : j’ai notamment décelé des notes de brioche et d’épices.

En bouche, l’attaque citronnée, caractéristique d’un Vouvray sec laissait place rapidement au mélange de fruits et d’épices que le nez avait révélé.

Et finalement, sans que le vin ne présente une longueur très importante, il laisse la bouche sur une note finale saline, fraîche et salivante, très agréable.

Cette cuvée bio, issue du travail de négoce d’Arnaud Hérivault qui complète ainsi la gamme de son domaine d’Orfeuilles, présente un rapport qualité-prix particulièrement séduisant.

Un vin très représentatif de son appellation, qui accompagnera avec succès des fruits de mer, des poissons cuisinés, mais aussi de la charcuterie. En hommage à Jean Carmet, dont on célèbrera cette année le centenaire de sa naissance, j’ai dégusté ce chenin avec du fromage de tête, la charcuterie préférée de l’acteur tourangeau qui aimait préciser : « Rien de gras là-dedans, mais il faut que la gelée soit bien faite. Il faut pousser ça avec un petit vin de Loire ». Ce Vouvray sec 2015 a parfaitement rempli sa mission pour « pousser » le fromage de tête !

Vouvray sec 2015, Lipizzan, Arnaud Hérivault

16, rue de la Croix Blanche

37380 Reugny

Tél. : 02 47 52 91 85

http://www.orfeuilles.com

Sur Facebook :
https://www.facebook.com/Domaine-dOrfeuilles-Earl-Herivault-275100589622622/ 

* 10,90 € à la Vinothèque
16, rue Michelet
37000 Tours
Tél. : 02.47.64.75.27
http://www.vinotheque-tours.fr
Sur Facebook :
https://www.facebook.com/LaVinothequeDeTours/

Print Friendly, PDF & Email