SociétéChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Premières Gam’ 2018, Vin de France rouge, Le Chai de Thélème

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Si vous avez profité des fêtes pour ouvrir quelques flacons d’exception, il faut redémarrer l’année en douceur : choisir des vins souples et fruités qui participeront à la nécessaire « détox » du mois de janvier !

Un Touraine Primeur, si il en vous reste quelques bouteilles en cave, serait idéal. Le juvénile breuvage de novembre est particulièrement agréable à redécouvrir en janvier. Il ne m’en restait plus mais j’ai heureusement trouvé un équivalent : un gamay 2018 vinifié par un nouveau domaine que je ne connaissais pas encore.

La robe donne déjà une idée assez précise du style de vin que l’on va déguster. Si les reflets violets témoignent de la jeunesse du vin, on est surtout surpris par cette robe très claire, translucide. C’est à peine un vin rouge, pratiquement ce que les bordelais appelleraient un « vin clairet ».

On devine donc une vinification tout en douceur, qui a cherché à préserver au maximum le fruit, plutôt que d’extraire les tanins du raisin.

Pas besoin d‘agiter le verre pour profiter immédiatement d’un nez fruité et généreux.

Une dominante de fraises, additionnée d’un soupçon de cerises et de framboises. Après agitation, on décèle des notes plus chaudes de prune et de pruneau.

En bouche, la dégustation confirme ce que l’examen de la robe laissait deviner. C’est un léger, souple, très peu tannique. Une belle expression fruitée du cépage gamay. Un vin tellement léger qu’on ne devinerait jamais, sans l’étiquette, qu’il est à plus de 13 ° d’alcool, conséquence d’un millésime 2018 très ensoleillé.

On retrouve en bouche les mêmes fruits qu’au nez dans un vin particulièrement gouleyant. On chercherait en vain une complexité aromatique : c’est seulement plein d’énergie et extrêmement bien réalisé.

Voilà une bouteille parfaite pour un apéritif ou un repas sur le pouce, autour de charcuteries et de viandes froides. Mais compte tenu de la saison, il serait parfait également s’il était dégusté un peu frais, autour de 15°, pour accompagner un pot au feu.

Premières Gam’ 2018, Vin de France rouge, Le Chai de Thélème

5, rue de l’Ile St-Martin

37420 Huismes 

* 10,55 € aux Flaveurs de la Terre
7, rue Balzac

37 600 Loches

Tél. : 02 47 59 08 91

http://lesflaveursdelaterre.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/cavisteloches

 

Print Friendly, PDF & Email