SociétéChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Valençay rouge 2017, Domaine Gibault

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Si le Val de Loire est une région dont l’essentiel des vins sont produits à partir d’un seul cépage, on y rencontre cependant quelques vins d’assemblages qui permettent d’additionner dans une seule cuvée les qualités de différents cépages.

C’est le cas par exemple des vins rouges de Cheverny qui complètent le fruité du gamay par d’autres cépages rouges : le pinot noir qui apporte une touche épicée, le côt, pour son caractère et sa couleur, et parfois des cabernets, cabernet franc ou cabernet sauvignon.

Cet assemblage est équilibré et réussi sur cette cuvée 2017 de Valençay rouge du Domaine Gibault.

A la frontière des départements du Loir-et-Cher et de l’Indre, le domaine est installé à Meusnes, terroir de grande qualité, notamment par sa richesse en silex, si nombreux à cet endroit que c’est là que les armées napoléoniennes se fournissaient en pierre à fusil.

Ce Valençay rouge présente une jolie robe grenat, brillante et lumineuse.

Le nez distille d’abord des notes fruitées. Mais à l’agitation, il se révèle bien plus complexe, associant des arômes floraux, fruités et épicés.

Cette complexité, on la retrouve en bouche. D’abord par les sensations tactiles de ce vin qui est en même temps gouleyant, sans pour autant manquer de matière et de tanin. C’est évidemment le résultat de l’association de 20 % de côt, cépage tannique, avec 50 % de pinot noir et 30 % de gamay.

Là encore, on retrouve en bouche une délicate association de fruits (framboise, fraise, groseille, cassis…), de notes florales (pivoine…) et d’épices (poivre).

Si vous prenez le temps de carafer le vin ou d’ouvrir la bouteille quelques heures avant de la déguster, c’est la cerise, mûre et généreuse, qui prendra le dessus.

Les tanins sont murs à souhait et parfaitement soyeux. La vivacité est parfaitement équilibrée. La complexité et la persistance aromatiques sont au rendez-vous.

Voilà donc une cuvée de Valençay rouge qui fait honneur à la discrète appellation Valençay. Et qui prouve l’intérêt du mariage, ici parfaitement dosé et harmonieux, du pinot noir, du gamay, et du côt.

C’est un vin qui s’associera parfaitement avec des mets délicats : des volailles, du veau ou, bien évidemment, un fromage d’AOC Valençay.

Valençay rouge 2017, Domaine Gibault

183, rue Gambetta
41 130 Meusnes

Tél. : 02 54 71 02 63

http://www.vignoblegibault.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/vignoblegibault

* 7,50 € à la Vinothèque
16, rue Michelet
37000 Tours
Tél. : 02.47.64.75.27
http://www.vinotheque-tours.fr
Sur Facebook :
https://www.facebook.com/LaVinothequeDeTours/

Print Friendly, PDF & Email