SociétéChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Cheverny rouge 2018, La Quadrature du Rouge, Cyrille Sevin

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation.

Cheverny rouge 2018, La Quadrature du Rouge, Cyrille Sevin

Schématiquement, on pourrait diviser l’univers des vins rouges en deux sous-ensembles. D’un côté des vins souples, fruités, gouleyants, qui sont plutôt des vins simples, ceux que Jean Carmet appelait les « vins de soif ». De l’autre, des vins complexes, tanniques, structurés, qui sont généralement des vins de garde et de grande gastronomie.

Mais un vin rouge peut-il être tout à la fois simple et complexe ? J’imagine que c’est cette quadrature du cercle qu’a souhaité résoudre Cyrille Sevin, vigneron à Monts-Près-Chambord, en élaborant cette cuvée baptisée « La Quadrature du Rouge ».

Il faut vous dire, pour que ce drôle de nom de cuvée soit plus facile à comprendre, que Cyrille est un ancien prof de maths. Comme quoi les maths ça mène à tout ! C’est en 2007 que le prof a abandonné les tableaux noirs pour aller vinifier des blancs, rosés et rouges à côté du château de Cheverny, sur 10 ha cultivés en bio.

La cuvée  « Quadrature du Rouge » 2018 présente d’abord une robe assez claire, caractéristique du cépage pinot noir, ici majoritaire et assemblé au gamay et au cabernet franc.

Le premier nez évoque les fruits rouges mais, dès qu’on agite le verre, on perçoit un bouquet d’épices.

En bouche, l’impression est la même : on est d’abord envahi par les fruits rouges (fraise et groseille) avant que les épices ne prennent le dessus pour terminer sur une finale puissante et poivrée.

Le vin est souple, fruité, gouleyant, peu tannique. Et pourtant il ne manque pas de complexité. Une complexité apportée par les arômes d’épices, par l’équilibre parfait de l’acidité, et par les quelques tannins souples et fins qui confortent la structure de ce vin. L’ensemble est frais et salivant.

De toute évidence, l’équation est parfaitement réussie et la quadrature du rouge est enfin résolue : oui, un vin rouge peut être tout à la fois simple et complexe !

C’est une jolie bouteille du dimanche pour accompagner un poulet rôti ou une jolie pièce de bœuf. On pourrait même, grâce à la finale poivrée, imaginer un mariage avec un plat légèrement épicé.

Cette cuvée, à n’en pas douter, vous surprendra avant de vous séduire !

* Retrouvez Cyrille Sevin et une trentaine d’autres vignerons bio de l’Indre-et-et-Loire et du Loir-et-Cher à l’occasion du 10ème anniversaire de Biotyfoule, le salon des vignerons bio tourangeaux.

Samedi 30 novembre, de 11h à 19h et dimanche 1er décembre, de 10h à 18h, à l’hôtel de ville de Tours. www.biotyfoule.org

Cheverny rouge 2018, La Quadrature du Rouge, Cyrille Sevin

201 rue de Chancelée

41 250  Mont-Près-Chambord

Tél. : 06 88 33 43 44

Sur facebook : https://www.facebook.com/Domaine-Cyrille-SEVIN-1647775932210686/

* 12,90 € à La Cav’Par 3,

4 Rue Georges Courteline,

37000 Tours

Tél. : 02.47.38.71.95

Sur Facebook : https://www.facebook.com/pg/La-Cavpar-3-162730313793742

Print Friendly, PDF & Email