SociétéInterviewsInterviews-Société

L’économie sociale et solidaire, une solution pour l’après crise ?

 

 

Ce lundi après midi se tenait l’assemblée générale de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire Centre-Val de Loire en visio-conférence, covid19 oblige. L’occasion de faire non seulement le bilan de l’année 2019 des activités de la Chambre mais surtout de faire un point d’actualité en présence du Préfet de Région, Pierre Pouëssel,  et du Président de Région, François Bonneau, venus apporter leur soutien à une économie qui se trouve en première ligne dans la solidarité nécessaire face à cette crise sanitaire. Occasion aussi de rappeler les valeurs de l’économie sociale et solidaire où l’humain trouve sa place pleine et entière, valeurs qui seront sans doute incontournables dans l’économie d’après-crise…

Interview de Dominique Sacher, Président de la CRESS Centre-val de Loire

Quelle place occupe aujourd’hui l’économie sociale et solidaire ?

DS : L’économie sociale et solidaire joue un rôle depuis très longtemps, c’est une approche qui paraissait jusque dans les années 2000 pour beaucoup un peu archaïque, dépassée dans le contexte de la mondialisation, de l’économie “sérieuse”. Déjà la crise de 2008 avait relativisé les choses et l’on avait vu que le tout pouvoir de la finance ne répondait pas exactement aux attentes de la société. L’économie sociale et solidaire a longtemps été limitée à un rôle de réparation, c’était tout ce que l’état ne voulait pas prendre en charge ou gérer en direct au niveau solidarité sociale: l’économie sociale jouait un rôle reconnu dans le retour à l’emploi pour les personnes exclues du monde du travail.

Lire la suite sur MagCentre

Print Friendly, PDF & Email