ChroniquesChroniques-Société

[La bouteille du week-end] Touraine-Chenonceaux blanc 2015, cuvée Oneiros, Domaine Sauvete

Comme un bon vin ne s’apprécie que s’il est partagé, chaque vendredi dans [La bouteille du week-end], Guillaume Lapaque vous fait part de sa rencontre avec un vin ligérien et vous en parle avec passion et délectation. 

J’ai délaissé cette semaine mes bien aimées rives de Loire pour m’aventurer en une terre pas tout à fait inconnue : la vallée du Cher.

IMG_3282

Et dans cette belle vallée du Cher, on produit l’une des plus récentes appellations de la vallée de la Loire : Touraine-Chenonceaux. J’ai dégusté un Touraine-Chenonceaux blanc 2015, cuvée Oneiros, du Domaine Sauvete.

Pour l’anecdote, on retiendra que la toute jeune AOC « Touraine-Chenonceaux », reconnue par l’Institut National des Appellations d’Origine depuis 2011, est une appellation classée « X » : elle porte le X du village de Chenonceaux alors que le château du même nom s’écrit sans X.

Issu du cépage sauvignon, le Touraine-Chenonceaux blanc est moins marqué par des arômes de buis, des arômes végétaux ou des notes mentholées, que les autres sauvignons de la vallée du Cher. Car pour s’appeler Chenonceaux, le Touraine doit être issu d’une sélection des meilleures parcelles et être récolté à pleine maturité.

Si le nez de cette cuvée Oneiros évoque bien le cépage sauvignon, la belle maturité des raisins nous offre en bouche un mélange d’agrumes et de fruits exotiques, dominé par le pamplemousse et la mangue.

Ce vin blanc est puissant et sa persistance aromatique est impressionnante. Il pourra donc, à table, donner sans complexe la réplique à des crustacés grillés ou à des poissons en sauce.

J’ai eu envie, en raison de ses notes de fruits exotiques, de l’associer à une salade thaï aux crevettes. Je ne sais pas si c’est lié au Cher qui s’écoule entre les arches du château, mais Touraine-Chenonceaux est pour moi, assez souvent, une invitation au voyage. On pourrait aussi le marier avec des sushis ou un gravlax de saumon.

La prochaine fois que je croiserai Jérôme Sauvete, le vigneron qui a donné naissance à cette jolie cuvée sur ses terres de Monthou-sur-Cher, il faudra que je songe à lui demander pourquoi il l’a baptisée « Oneiros ». Oneiros, c’est le Dieu des songes et des oracles, et ça lui va plutôt bien à Jérôme : un vigneron modeste, discret, qui semble toujours perdu dans quelque rêverie et qui a rarement autant d’expressivité que les jolis vins de Touraine qu’il produit en Agriculture Biologique.

* Touraine-Chenonceaux blanc 2015, cuvée Oneiros, Domaine Sauvete

15, Route des Vignes

41 400 Monthou-Sur-Cher

Tél. : 02 54 71 48 68

Sur Facebook : https://www.facebook.com/DomaineSauvete/

* 9,6 € TTC à La Cav’Par 3, 4 Rue Georges Courteline, 37000 Tours

Tél. : 02.47.38.71.95

Sur Facebook : https://www.facebook.com/pg/La-Cavpar-3-162730313793742

* Pour mieux connaître les vins blancs et rouges de l’appellation Touraine-Chenonceaux, ne manquez pas l’extraordinaire « Dégustation sous les étoiles » au château de Chenonceau, samedi 15 juillet de 21 h 30 à 23 h 30, Entrée et dégustation dans les jardins et la grande galerie sur le Cher : 6 €

Print Friendly, PDF & Email