Axess Vision voit l’avenir en grand

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Un peu plus d’un an après notre visite dans ses nouveaux locaux à Saint-Pierre-des-Corps, nous sommes retournés prendre des nouvelles de l’entreprise Axess Vision. Cette entreprise tourangelle, a mis au point un endoscope jetable pour les interventions chirurgicales, promis à un bel avenir.

DSC_9172-681x1024

Régis Olivier est un président satisfait, un peu plus d’un an après son installation à Saint-Pierre-des-Corps, Axess Vision connaît une belle croissance. Aujourd’hui Axess Vision vend ainsi ses endoscopes jetables à 50 hôpitaux en Europe dont le CHU de Tours avec qui Axess Vision a passé un contrat de commande de plus de 1000 endoscopes jetables par an sur une durée de 3 ans. « Nous fournissons actuellement sept des principaux hôpitaux français et sommes présents au Bénélux, en Allemagne, en Suisse ou en Italie ». Sur un marché ayant pour seul concurrent une entreprise danoise, mais dans lequel les endoscopes réutilisables sont la norme, Axess Vision tire ainsi son épingle du jeu en arrivant à convaincre de la nécessité de leurs produits : « Les hôpitaux sont aujourd’hui de plus en plus convaincus de l’usage unique de nos produits, notamment avec les luttes contre les maladies nosocomiales » raconte ainsi Régis Olivier.

Malgré un chiffre d’affaires en deçà des prévisions en 2015, Axess Vision continue ainsi son développement puisque ce dernier a tout de même été multiplié par quatre en un an. « Nous avons recruté 8 personnes, dont 80% de personnes sans emploi et prévoyons den recruter cinq autres en 2016 ». Aujourd’hui composée de 24 employés, la PME tourangelle ne manque pas d’ambitions selon son président : « Nous voulons être présents dans le monde entier. Nous nous devons ainsi être présents aux Etats-Unis à l’avenir ». Etats-Unis, mais aussi Moyen-Orient ou encore Australie, pour celui qui revendique son attachement au développement en local et son côté « Made in Touraine », l’avenir de l’entreprise tourangelle doit s’écrire à l’international : « Nous avons un objectif de 60% de chiffre d’affaires à l’export ».

Pour y arriver, ouverture sur le monde et innovation technologique en parallèle sont menés de front. Pour cette année, Axess Vision développe ainsi de nouveaux produits. Un endoscope plus fin destiné aux services pédiatriques, mais aussi des endoscopes pour les services d’urologie. « Nous allons commercialiser quatre endoscopes différents d’ici mi-2016 ». Autre nouveauté à destination des services mobiles, Samu ou ambulances, la commercialisation de tablettes vidéos portables reliées au endoscopes pour des interventions urgentes avant l’arrivée à hôpital. Des nouveautés qui vont conduire à accentuer les capacités de production. Et si la salle blanche de l’entreprise et son potentiel de 20 000 unités produites par an n’est pas encore saturée, Régis Olivier prévoit déjà un déménagement à venir pour des locaux plus grands. D’ici là, la production va passer en 2*8 avec 18 employés dans le service. De quoi entrevoir pour Régis Olivier et ses équipes, l’année 2016 avec sérénité et ambition.

Crédits photos : Guillaume Souvant / Axess Vision

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu