Vestiges idéologiques

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La rue lieu d’expressions par essence a toujours été le théâtre de luttes d’opinion : réunions publiques, manifestations, rassemblements mais aussi utilisation de l’espace urbain pour afficher ses messages politiques.

Le haut de la rue Nationale à Tours en est un exemple récent. Les opposants à la Loi Travail se sont en effet appropriés les palissades entourant le chantier des futurs hôtels Hilton pour en faire un mur d’expression libre où chacun était invité à inscrire une pensée, un message politique… Pendant plusieurs semaines, ces messages ont suscité la curiosité des passants avant que sur demande de la Mairie, les palissades soient repeintes par des graffeurs… avant d’être de nouveau recouvertes par des messages politiques… Un exemple de l’appropriation de l’espace urbain comme terrain d’expression.

FOTF8

Ici les supports et les messages resteront éphémères, mais il arrive parfois que ces appropriations de l’espace public traversent le temps. C’était le cas du tag sur le pont de l’Alouette : « Nixon, flic du monde, hors d’Indochine », présent depuis le début des années 70 mais qui n’aura pas résisté à la rénovation du pont.

IMG071

A Tours et dans l’agglomération, il existe d’autres traces politiques laissées par l’Homme pour l’Homme (pour reprendre le pitch de notre chronique Signes des Temps). Des traces souvent témoins d’une époque révolue :

IMG035

Le long de l’autoroute A10, à l’angle de la rue des Ateliers et de l’avenue Pompidou, du côté de Saint-Pierre des Corps, on peut apercevoir ce slogan militant : Fascisme = UDRoyer. Un message marqué au début des années 70 là aussi, l’A10 entrant en fonction sur cette partie en 1971 et l’UDR devenant le RPR en 1976. Un message d’autant plus symbolique qu’il est inscrit à la frontière des communes de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps. Entre Royerisme et Communisme donc…

2013-08-29 19.45.46

Sur le pont ferroviaire du rond point de la Rotonde à Tours, on trouve encore des traces de la campagne présidentielle de 1969 avec ces écrits pour soutenir Jacques Duclos, candidat du Parti Communiste lors de cette élection.

IMG_7266

 IMG_1112

Communisme toujours, mais plus discret, ce tag représentant la faucille et marteau n’en reste pas moins très symbolique dans cette ville où le PCF est au pouvoir depuis 1920. Vieux de plusieurs décennies, il est en effet visible sur les bords de Loire, sur la façade de l’ancienne mairie de Saint Pierre des Corps (jusqu’en 1922 et l’inauguration de la mairie actuelle).

Et vous, vous en connaissez d’autres dans l’agglo ?  N’hésitez pas à nous les envoyer en photo.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu