L'actualité Tourangelle à la bonne température
Politique

Quand les élus dérapent au Temps Machine

L’info a tourné aujourd’hui sur les réseaux sociaux, des élus de l’agglomération se sont rendus au Temps Machine vendredi soir pour le concert de la légende Glenn Branca et auraient eu un comportement pour le moins étrange, pour ne pas dire inapproprié…

Certains membres du public que nous avons interrogé évoquent une ambiance de camaraderie légèrement alcoolisée entre tous ces membres. Une ambiance qui aurait pu être bon enfant mais qui a vite engendré un malaise pour une partie du public. En cause, le comportement de certains VIP présents ce soir-là dont Philippe Briand, maire UMP de Saint-Cyr-sur-Loire et président de Tours Plus, Frédéric Augis, maire UMP de Joué-les-Tours, Cédric de Oliveira, maire UMP de Fondettes et Wilfried Schwartz, maire PS de La Riche.

Que ce soit du côté des membres du Temps Machine ou de personnes du public, certains avancent un comportement dérangeant : des rires forts et moqueurs, des discussions pas toujours discrètes et peu avenues pour un concert plutôt cosy et calme. Des membres du Temps Machine étaient même remontés nous dit-on après que les élus aient exécuté une chenille dans la salle, au début du concert… Et des techniciens du Temps Machine d’ajouter que cette attitude irrespectueuse a commencé avant même le début du concert, quand en visite dans la salle, les élus se seraient ainsi amusés à simuler des prières en chantant des alléluia pour qu’il « y ait du monde qui vienne dans la salle ce soir ». « Ils se sont comportés comme si ils étaient chez eux » nous confiera un membre du Temps Machine.

Un comportement que l’on pourrait trouver amusant, si ces mêmes personnes n’étaient pas des élus de l’agglomération. Un comportement qui interroge d’autant plus qu’il s’est déroulé dans un contexte délicat pour l’équipe qui gère la salle jocondienne. Depuis plusieurs mois ils doivent affronter en effet des critiques sur leur programmation jugée trop élitiste par certains, à commencer par une partie de ces mêmes élus dont le président de l’agglomération Philippe Briand qui avait ouvertement remis en cause la gestion de la salle il y a quelques mois.

Nous sommes en tout cas heureux de voir que verre à la main, la concorde républicaine est de mise avec des élus de droite comme de gauche qui s’entendent à merveille comme sur cette photo publiée par Fréderic Augis sur son compte Facebook.

maires au temps machine

Nous sommes d’autant plus heureux qu’il semble qu’ils pourront désormais dire que l’on passe de bonnes soirées au Temps Machine.