Politique

[Dans la tête de…] Pierre Commandeur, le patron

Inaugurations, prises de parole publiques… Dans ces instants, les politiques sont au sommet de leur art et se mettent en scène, n’hésitant pas à partager le tout sur leurs réseaux sociaux. Des instants de com’ privilégiés qui se répètent à l’envie. Mais que se passe-t-il dans leur tête au moment de la photo ? A la rédaction de 37 degrés, on est du genre indiscrets et on a trouvé le moyen de s’infiltrer dans le cerveau de nos élu(e)s pour humer le fond de leurs pensées. On a longuement hésité avant de conclure qu’on ne pouvait pas garder ça pour nous… Évidemment les photos sont réelles, les commentaires moins…

Cette semaine, découvrons ce que pense le conseiller régional et conseiller municipal de Tours proche d’LREM Pierre Commandeur…

« Aujourd’hui je lance ma startup. Une super idée pour diffuser l’Art via la location d’œuvres, une belle aventure qui – je l’espère – durera plus longtemps que la présidence de François Hollande, ou en tout cas que le demi mandat de maire de Serge Babary.

Avec ce projet, j’espère bien retrouver un peu de stabilité… Depuis mon élection au conseil municipal de Tours, j’ai eu 3 statuts : élu indépendant, membre du groupe proche des socialistes et maintenant poisson-pilote des Démocrates proches d’LREM. Et au Conseil Régional j’étais membre de la majorité avant de la quitter. Je ne le dirais jamais trop fort, mais j’ai une petite tendance à vouloir suivre le sens du vent… En espérant qu’il me porte le plus loin possible, sans chavirer.

Ainsi, avec KlicArt je me vois bien à Las Vegas pour exposer au CES, le plus grand salon mondial dédié aux projets innovants ! A l’époque de sa pleine gloire politique, Thibault Coulon y posait en selfie avec Emmanuel Macron. Moi, le président viendra sur mon stand louer un tableau à accrocher dans son bureau à l’Elysée. J’ai d’ailleurs déjà demandé à des artistes locaux de préparer des toiles sur Jupiter. La seule consigne : évitez le jaune, ce n’est pas tendance en ce moment. Et de toute façon ça ne va pas avec le style rococo du Palais. »


Un degré en plus :

Découvrez nos autres immersions dans la tête des élus tourangeaux en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email