• CDNT
  • CDNT

1500 manifestants contre la Loi Travail à Tours

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

En cette rentrée la Loi Travail ne passe toujours pas. Hier à Tours ils étaient encore 1500 à braver la pluie malgré l’été passé et une loi adoptée.

img_0650

Si certains espéraient que l’été fasse son effet en faisant retomber le mouvement social contre la Loi Travail, la mobilisation d’hier à Tours montre au contraire que le mouvement tient bon. Ce sont en effet environ 1500 manifestants qui ont rejoint le cortège en cette matinée pluvieuse. Après un été passé à multiplier les actions sous différentes formes comme les remarqués concerts de klaxons, les militants ont su rassembler de nouveau en ce début septembre.

img_0651

Dans le cortège, on retrouvait ainsi les habitués des manifestations : syndiqués, employés de SKF, du Conseil Départemental, de la SNCF… mais aussi une frange de la population déçue par la politique gouvernementale. Sandrine, la quarantaine, salariée dans le privé, était ainsi présente pour la 8e fois nous disait-elle depuis le mois de mars dernier, date de début du mouvement. « Je suis issue d’une famille traditionnellement de gauche, j’ai voté Hollande, mais là je suis écœurée. La Loi Travail est vraiment le petit truc qui nous fait dire stop, ce n’est plus possible. Une chose est sûre je ne revoterai pas socialiste l’an prochain ». Des paroles qui font écho à celles maintes fois entendues au cours des manifestations qui ont régulièrement fait l’actualité depuis le printemps dernier. Mais parmi les manifestants combien manifestent encore pour le retrait de la loi tant controversée ? Pour Olivier, cheminot, « L’heure n’est plus de dire « on veut le retrait » parce que le gouvernement est tellement entêté qu’ils va maintenir cette loi. Mais en revanche manifester aujourd’hui permet de montrer le ras-le-bol des « sans-dents » comme Hollande nous appelle ». 

img_0697

Une rupture entre le gouvernement et une partie de la population plutôt d’ordinaire encline à voter à gauche qui se confirme rassemblement après rassemblement. Et pour les militants les plus investis, hors de question de relâcher la pression. L’AG qui s’est réuni hier à la Fac des Tanneurs (malgré l’interdiction du Préfet de se réunir dans les locaux de l’université) a acté d’ailleurs le fait de poursuivre la mobilisation par différentes actions pour bloquer le secteur économique avec des actions qui devraient se mettre en place dès la semaine prochaine.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !