ImageAutresChroniques

Signes des Temps #135 – C’est quoi cette bouteille de lait ? …à Verneuil-sur-Indre.

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Les adeptes du «c’était mieux avant» (catégorie de la population en hausse constante, même les jeunes-qui-ne-respectent-plus-rien s’y mettent), s’en donnent à cœur joie depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. C’est LE débat du moment en Touraine et plus aucune réunion familiale dans un rayon de 200km autour de Verneuil-sur-Indre ne se termine sans pugilat. A côté, le débat sur le nouveau logo de la ville de Tours en 2015 c’était du pipi de chat.

Car oui, mesdames et messieurs, sortez les enfants… La laiterie de Verneuil a osé l’impensable : elle a changé sa charte graphique !

Elle a mis fin à ce qu’on pensait éternel, au même titre que la France des clochers, la Joconde et le Nutella à l’huile de palme : le petit garçon à taches de rousseur et à paille dans la bouche et les noisettes sur la plaquette de beurre doux. Deux coups de génie en terme de marketing pourtant : l’enfance retrouvée à volonté grâce aux produits laitiers d’un côté, la suggestion que le beurre a le goût de noisette de l’autre…

Et tout ça pour nous pondre quoi ?

Un truc plutôt pas mal, mais sans doute plus proche du médicament que de la gamme de produits laitiers. «Fini de rigoler !», ont peut-être voulu nous dire les responsables de la laiterie (c’est dans l’air du temps, une mode lancée en janvier 2015 par les frères Kouachi et qui ne cesse de faire des milliers d’adeptes depuis, sous des formes certes nettement plus pacifiques, mais pas très réjouissantes quand même). Bon, là notre directeur de la publication va se prendre un mail des intéressés qui vont dire qu’on les met sur le même plan que des terroristes. Mais non les gars, détendez-vous, c’est juste une allégorie : on vous aime pour l’éternité parce que vous faites les produits laitiers les plus cools de la Terre qu’on boit et mange depuis notre plus tendre enfance ! Vous pourriez mettre la photo de Cyril Hanouna sur votre lait qu’on continuerait quand même à le boire à la louche sans sourciller ! Peace !

Bref, finie la vache bicolore souriante qui machouille une fleur et bienvenue à la vache noire sérieuse drapée d’une écharpe tricolore (la «vache maire» ?). Finis les brindilles d’herbe et le paysage champêtre promesse de rêve et d’oisiveté et garantie de vaches élevées en plein air et bienvenue aux informations froidement techniques. Fini le «depuis 1909» qui devait sans doute faire un peu «lait tourné depuis longtemps» et bienvenue au label «Lait de France» et «Premium» (parce qu’il y a du lait «Secondum» peut-être).

Mais enfin, qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça ?

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email