Culture

Visite guidée du 37e Parallèle

Tout le mois d’août nous vous proposons un Best-of des articles publiés depuis septembre dernier. Aujourd’hui on vous emmène à la découverte du 37e Parallèle.

Le 37e Parallèle, le pôle des Arts de la Rue à Mettray a officiellement ouvert ses portes samedi dernier à l’occasion d’une crémaillère ouverte au public. Cette « manufacture des spectacles vivants » comme l’appellent les artistes vient en remplacement du Projet 244, dont la majorité des compagnies sont issues, et qui fermera définitivement ses portes le mois prochain.

Pour rappel : Le 37e Parallèle est un lieu financé par les collectivités publiques à hauteur de 3,5 millions d’euros (la même somme est allouée au Polau à Saint-Pierre-des-Corps). L’idée est venue d’une réflexion il y a une dizaine d’années pour reloger les compagnies présentes au Projet 244, friche industrielle occupée par des acteurs culturels depuis 1999. En 2007, le projet est validé par Tour(s) Plus. Six compagnies du Projet 244 ainsi que trois autres extérieures deviennent fondatrices du 37e Parallèle (une dixième s’est récemment retirée du projet). Ces neuf compagnies fondatrices sont : Choz Limited, la Compagnie C’koi ce cirk, la Compagnie Du Coin, la Compagnie D, l’Escale, Le Muscle, Le Petit Monde, La Saugrenue et la Compagnie Sous le Pavé. A noter qu’il reste un espace disponible pour une dixième compagnie.

Petite visite en photos des lieux :

L’extérieur : Un nouveau bâtiment a été construit, adossé à un précédent existant (un ancien sanatorium). L’ensemble de pierres, de verre et de bois s’assemble bien et le bâtiment offre de belles perspectives renforcées visuellement par les lamelles de bois qui habillent le tout. Une vaste cour permet d’installer un chapiteau également.

L’intérieur : Conçu autour d’une grande halle centrale de 650m² avec 12m de hauteur sous plafond permettant l’installation de grandes structures. Cet espace central est entouré de 10 ateliers pour les compagnies résidentes, ainsi que différents espaces de travail comme des salles de répétitions, des bureaux, mais aussi une salle pour les costumes, ou un studio d’enregistrement…

La grande halle centrale

l’entrée d’un des 10 box ateliers présents.

Espace bureaux

Bureaux de la Saugrenue

Salle de répétition

Des nouvelles de Les Temps d’Arts :

Le collectif Les Temps d’Arts que nous avions rencontré en septembre et qui regroupe des artistes et plasticiens issus du Projet 244 non relogés, n’ont pas trouvé de local pour leur collectif. La mort dans l’âme ils ont du se résoudre à trouver des solutions individuelles. A l’heure actuelle seule Elsa Maupeu de la compagnie Théâtre des Trois Clous a réussi à trouver un bureau. Cette dernière était la seule du collectif à ne pas avoir besoin d’atelier. Les autres membres sont actuellement en pleine recherche.

Crédits photos : Mathieu Giua pour 37°

Print Friendly, PDF & Email