PhotoCulture

Un très chic Intime Festival

L’Intime Festival 2017 aura été un bon cru. Le festival organisé par la ville de Saint-Avertin depuis dix ans maintenant, a une nouvelle fois imposé sa patte et son savoir-faire.

Cléa Vincent (c) Claire Vinson
Cléa Vincent (c) Claire Vinson
Isaac Delusion (c) Claire Vinson
Isaac Delusion (c) Claire Vinson

L’Intime Festival 2017 aura été un bon cru. Le festival organisé par la ville de Saint-Avertin depuis dix ans maintenant, a une nouvelle fois imposé sa patte et son savoir-faire.

Jeudi, le public a ainsi pu passer une belle soirée d’ouverture en compagnie de l’espiègle et talentueuse Juliette venue produire un concert tout en douceur et malice. Un classique dans le genre.

Le vendredi les organisateurs innovaient en faisant jouer Mesparrow dans l’écrin confidentiel du théâtre de l’Ephémère. 80 « happy fews » ont pu profiter de la douceur de la Tourangelle partie vers une carrière nationale.

De la chanson, de la voix, il manquait de la pop pour cette édition et c’était justement le thème du samedi soir au Nouvel Atrium avec un triptyque énergique et séducteur. Soirée pop et branchée entre Cléa Vincent (relire notre interview), Isaac Delusion et les locaux Dissident.

Et l’ambiance était au rendez-vous dans un Nouvel Atrium chauffé par les Dissident, groupe loué par beaucoup et qui concert après concert attire un public fidèle et conquis, près à danser et suivre le groupe dans son délire et son esprit. Une salle séduite également par Cléa Vincent et sa séduisante Pop, sans parler d’Isaac Delusion qui ont livré une prestation grandiose et énergique.

Belle édition donc pour ce festival qui s’est conclu ce dimanche soir par le duo original La Grande Sophie / Delphine De Vigan.

Retour en photos sur la soirée de samedi soir par Claire Vinson :

Le concert de Dissident

Le concert de Cléa Vincent

Le concert d'Isaac Delusion

Print Friendly, PDF & Email