VidéoCultureVidéos

Les Talentueuses ont fêté Noël au Temps Machine

D’ordinaire, nichées dans un troglodyte intimiste et convivial, les Soirées Talentueuses, promouvant la scène locale, s’exportaient au Temps Machine samedi 16 décembre, dans le cadre d’une « Talentueuse de Noël », volontairement ambitieuse.

Dès l’arrivée devant la salle jocondienne, c’est un Temps Machine relooké pour l’occasion que le public a pu apercevoir. « Assemblage de compétences », pour reprendre l’expression du président de l’association Cyril Peltier, Les Talentueuses ont plusieurs partenariats (dont 37 degrés) avec différentes structures dont Neo Light, spécialisés dans la mise en lumières d’espaces publics (ils font notamment les Jardins de Chaumont ou le château d’Amboise), qui avaient illuminés la façade et le toit du Temps Machine pour l’occasion mais aussi mis en lumières l’intérieur pour donner une ambiance spéciale pour l’occasion. Ce n’était pas la seule déco nouvelle que les spectateurs ont pu découvrir, puisque des œuvres d’Ernesto Morralès étaient également installées un peu partout dans le Temps Machine, tandis que Charles Neubach dressait ses lignes lui aussi (en plus d’une performance que nous qualifierons de surprenante plus tard dans le Club)

Le décor soigné, il restait bien sûr la musique et les concerts avec une fois n’est pas coutume pour les Talentueuses, la venue d’un groupe national avec Elephanz. Le trio pop était le groupe le plus attendu de la soirée et a sorti un live qui a séduit les fans. Dans l’air du temps, Elephanz c’est ainsi une pop tendance, qui à défaut d’être surprenante est efficace. Côté locaux, c’est Polemix qui a ouvert le bal avant qu’Art-X et la douceur de son dub au Melodica ne prennent le relais le temps d’un instant planant et appréciable, avant que le trio d’Ultra Panda ne vienne bousculer le public encore présent en fin de soirée, avec leur rock énergique.

Print Friendly, PDF & Email