CulturePortraitsPortraits-Culture

Les Samaritans vous passent le bonjour

Les Dog Guilty Party sont morts ! Vive les Samaritans !

Cela faisait plusieurs mois qu’on avait plus de nouvelles de Dog Guilty Party. Et pour cause, Pierre, Kiefer, Damien et Clément s’étaient tapis dans l’ombre pour faire hara kiri à DGP, le petit acronyme du groupe pour mieux renaître sous un nouveau nom et un nouveau projet.

Bienvenue donc à Samaritans, nouveau nom, nouvel univers et premier album en ce début 2018. Fini le rock distordu place à une électro-pop-rock dans l’ère du temps. « On a ressenti un besoin de perdre Dog Guilty Party pour repartir sur une base nouvelle et fraiche » explique Kiefer, le bassiste du groupe.

 

Samaritans c’est donc une touche électro très marquée, avec une batterie remplacée par des Pads et des synthés et machines très présentes. « Un mix entre nos influences » explique Kieffer qui avec Pierre (au chant et à la guitare) maintiennent malgré tout une continuité rock à l’ensemble. Un univers plus assumé, « plus french touch » explique Kiefer. Un univers packagé également et dans l’air du temps, tendance revival 80 doublé d’un côté pop-tendance. La bonne formule pour séduire un public jeune et branché.

 

Et sur scène cela donne quoi ? Une formation en trapèze avec la guitare basse devant mais excentrées pour laisser la place centrale à Clément et Damien, le « machiniste » et le batteur (debout et remuant c’est à signaler). Quant à l’énergie communicative qui était une marque de fabrique des DGP, de ce côté là, rien n’a changé, les Samaritans se montrent tout aussi remuants et se dépensent sans compter.

On vous en dit pas plus, c’est à découvrir ce soir aux Trois Orfèvres où ils se produiront en compagnie de The Drafts, (autre jeune groupe tourangeau dont nous avions déjà dit le plus grand bien ici).

Un degré en plus :

> Le site de Samaritans

> En concert vendredi 19 janvier à 20h30 aux 3 Orfèvres à Tours. (Tarif : 7 euros)

Print Friendly, PDF & Email