• CDNT
  • CDNT

Miossec en toute intimité

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Miossec était hier soir sur la scène du Temps Machine. Un concert en toute intimité et teinté d’émotions.

IMG_1274

“On est quand même plus beaux vivants que morts” clame-t-il aujourd’hui dans une de ses chansons, “rester en vie ce n’est que du Music-Hall” racontait-il encore en 2004 sur l’album “1964”. 20 ans après « Boire » son premier album, qui donnait le tempo à une génération de chanteurs français, sur scène Miossec est bien vivant. Dans une ambiance intimiste, c’est assis, chapeau sur la tête comme pour mieux se dissimuler, que Miossec est apparu. Si l’univers reste tourmenté, l’écorché qu’il était a vécu et a vieilli, prenant du recul tel un sage. Les traits tirés, le visage marqué et la voix éraillée comme autant de stigmates de cette vie passée, mais la poésie, toujours sublime, comme lien utile d’une mélancolie transpirante et touchante qu’il exprime depuis deux décennies.

IMG_1301

C’est ainsi tête basse et en toute intimité que Miossec et ses compagnons de scène ont livré au public du Temps Machine les chansons qui figurent sur le nouvel album qui sortira le 27 mai prochain. Des nouveautés comme autant de nouvelles douceurs tout juste entrecoupées par quelques “Madeleines de Proust” de nos jeunes années, lorsque nous découvrions le Brestois dans la deuxième moitié des années 90 : “Brest”, “Je m’en vais”, “Evoluer en 3e division”… Un concert tout en émotions qui aura séduit la salle entière par sa sincérité, tout en touchant chaque spectateur individuellement dans sa propre intimité grâce à la force de textes  reçus comme des confidences au creux de l’oreille.

IMG_1289

“On est jamais en paix mais toujours en guerre” disait-il dans “Tonnerre” sur l’album “Brûle” en 2002. En 2016, c’est pourtant un Miossec apaisé qui s’offre au public. “C’est pas fini on vient à peine de commencer” chante-t-il aujourd’hui, cela tombe bien on a envie de l’accompagner encore longtemps dans cet univers fait d’émotions tourmentées.

  IMG_1373

Crédits photos : Mathieu Giua pour 37°

Un degré en plus :

> Voir également notre article sur Hélas! qui se produisait en première partie de Miossec

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !