Culture

L’Intime Festival : une édition forcément élégante…

L’Intime Festival, 12e du nom débute à Saint-Avertin jeudi soir. A suivre pendant trois jours…

On le répète chaque année, mais à 37 degrés on aime particulièrement le début de mois de février. Non seulement on a l’impression de se diriger tout droit vers le printemps mais aussi parce que cela correspond à la période où l’Intime Festival vient nous chatouiller les oreilles.

Le festival porté par la ville de Saint-Avertin et notamment son dynamique service culturel est en effet une petite douceur que l’on apprécie de retrouver chaque année.

Festival sur trois soirs, logé au Nouvel Atrium, l’Intime Festival c’est ainsi chaque année, un subtil mélange entre douceurs musicales et rythmes enivrants reposant sur un triptyque éculé mais jamais démodé : artistes connus, artistes émergents sur la scène nationale et artistes régionaux.

Sur la même scène, lors d’une même soirée, le public est invité à la curiosité. Et même quand les artistes sont connus, Joao Goncalves se fait régulièrement un malin plaisir pour les convier à l’événement avec un projet original, à côté des standards. Ce sera encore le cas pour cette édition 2020 avec Sanseverino. Ce dernier sera en effet sur la scène du Nouvel Atrium jeudi 06 février, non pas pour reprendre ses classiques « swings », mais pour un solo hommage à François Béranger, figure de la chanson contestataire des années 1970, au goût de la poésie et de l’humour décalé.

Le lendemain, vendredi 07 février, la soirée programmée sera dans les standards de ce que l’Intime Festival sait produire de mieux. Une soirée classieuse et élégante avec Troy Von Balthazar qui distillera sa pop-folk mélancolique et lumineuse, Malik Djoudi, une des révélations françaises de l’année (il est nommé dans cette catégorie aux Victoires de la Musique), dont la musique oscille entre puissance émotive et pop vibrante et le trio rock régional Jim Ballon, anciens lauréats du dispositif Télescope.

Samedi 08 février, pour la soirée de cloture de cette 12e édition, le Nouvel Atrium devrait se transformer en piste de danse avec d’abord l’un des groupes tourangeaux les plus en vue ces derniers mois : Les Strawberry Seas (lauréats du dispositif Téléscope également en 2019).

S’en suivra un moment forcément entraînant avec Electro Deluxe, véritable groupe de scène avec leur son hybride entre la soul, le funk et le jazz, mais également Zoé Colotis du groupe Caravan Palace qui sera présente pour un DJ Set de bon augure.

Toutes les informations et billetterie sont à retrouver ici

Print Friendly, PDF & Email