Culture

Pour son ouverture, le CCC OD séduit

[A l’occasion de l’ouverture du CCC OD, nous vous proposons un dossier spécial. Tous les articles sont à retrouver ici]

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré a ouvert ses portes au public ce samedi. Pendant deux jours, de nombreux Tourangeaux ont fait la queue pour pouvoir entrer dans le nouveau centre d’art tourangeau.

Inauguration CCC OD

Alain Julien-Laferrière, le directeur du CCC OD expliquait lors d’une interview à 37°,  à l’automne dernier : « Si j’ai un message à faire passer ce serait de dire : Fréquentez l’art, pensez en ce que vous voulez, prenez le comme vous le souhaitez, cela n’a aucune importance, mais soyez curieux ». Les Tourangeaux ont semble-t-il entendu ce message, eux qui sont venus en masse découvrir le nouveau centre d’art. En l’espace de quatre jours en comptant les journées de jeudi et de vendredi réservées à la presse et aux officiels, le CCC OD a en effet accueilli 8 600 visiteurs pour son inauguration. Samedi, première journée pour le public, la queue à l’entrée était même impressionnante. En ce premier jour, ce sont 3 550 curieux qui sont entrés dans le nouveau temple de l’art contemporain. Dimanche, bis repetita avec 3 800 visiteurs enregistrés. Un beau succès pour l’équipe du CCC OD.

Inauguration CCC OD

Dans le public, les avis étaient plutôt unanimes. Premières impressions récoltées à la sortie : le bâtiment. « Aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur » pour Marine. « Les architectes ont fait un super boulot, il est élégant et lumineux ». La Nef fait son effet également chez le public qui fait la queue à l’extérieur. Beaucoup se collent aux vitres pour admirer la chambre d’huile de Per Barclay :  « On a vraiment l’impression d’un puits sans fonds » commente un homme à sa femme. A leurs côtés, une famille avec deux enfants : « faut que les gens fassent attention de pas tomber dans le trou », prévient le plus jeune, vigilant. Per Barclay, l’artiste que beaucoup découvraient, malgré ses plusieurs passages à Tours, a fait sensation et l’unanimité parmi les avis recueillis. Star du week-end aux côtés d’Olivier Debré forcément, dont les œuvres installées dans la Galerie blanche sont autant plébiscitées que la salle elle-même. Ainsi pour Marc, venu de Chinon :  « J’avais déjà vu des tableaux de Debré, mais c’est vrai qu’ici, son travail prend une dimension supplémentaire. La blancheur de la pièce et sa grandeur permet de mieux saisir l’œuvre du peintre. C’est vraiment magnifique ».

Inauguration CCC OD

A l’intérieur du centre d’art, le public se croise dans un mouvement constant mais fluide et malgré la foule, on ne se retrouve pas gênés pour déambuler et admirer les œuvres, qu’elles soient de Debré, Barclay ou de la jeune scène artistique norvégienne à l’honneur dans la Galerie noire. Une Galerie noire plus expérimentale, mais symbolique des missions que le CCC OD veut avoir : susciter la curiosité, interroger, mettre en avant des jeunes artistes… Et passé les premières questionnements sur le sens de certaines œuvres, là encore la curiosité et les réponses apportées par les hôtes et guides permettent de franchir la première barrière.

Une première étape réussie donc qui en appelle d’autres. Le CCC OD va dorénavant prendre son rythme de croisière. Rappelons que le café et la librairie seront accessibles gratuitement, quant à l’entrée elle sera de 6 euros dès cette semaine. Un Pass abonnement à l’année est également proposé à 25 euros (40 euros pour deux et 12 euros pour les étudiants).

Inauguration CCC OD

Inauguration CCC OD

Inauguration CCC OD

Inauguration CCC OD

Inauguration CCC OD

Inauguration CCC OD    Inauguration CCC OD

Crédits photos : Laurent Depeigne

Print Friendly, PDF & Email