• CDNT
  • CDNT

Julie, la Tourangelle qui séduit The Voice.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Autant le dire d’entrée de jeu, The Voice n’est pas vraiment le genre d’émissions qui fait d’ordinaire parler à la Rédac de 37°. Au Télé-crochet de TF1 et son mode variét’ paillettes, on préfère plutôt la scène locale et les groupes indépendants.

En apprenant la semaine dernière que Julie Morallès participait au télé-crochet de TF1, nous avons néanmoins souhaité être curieux et avons retrouvé le bouton « 1 » de notre télécommande. Si vous suivez 37°, vous avez déjà entendu parlé de Julie Morallès. La Tourangelle, membre de la famille Morallès et de son célèbre cirque (et elle-même ancienne artiste circassienne), est en effet la chanteuse du groupe Doclap, qui nous a enchanté sur scène, sur clip et sur disque ces derniers mois. Par ailleurs, étudiante à l’école Jazz à Tours, Julie fait partie de cette génération de musiciens qui renouvelle la scène locale ces dernières années avec un talent certain.

C’est donc par pur chauvinisme (mais aussi parce qu’on l’aime bien Julie) que nous avons regardé la prestation de la Tourangelle ce samedi. Si on connaissait ses capacités vocales depuis un petit moment, on ne peut que s’incliner devant sa prestation télévisuelle. Une reprise bluffante et singulière de Depeche Mode franchement réussie et qui a séduit les quatre jurys de l’émission. On n’a pas poussé le vice jusqu’à attendre le retour plateau après la publicité pour savoir quel coach Julie a décidé de rejoindre, mais au vu des réactions entendues à la boulangerie ce dimanche matin, on peut certifier que la chanteuse a séduit également les téléspectateurs tourangeaux (réactions qui nous ont permis également de nous rappeler l’impact que peut avoir TF1 et ce genre d’émissions sur le commun des mortels, mais ceci est un autre débat…).

A revoir ici pour les amateurs

Et puisqu’on avait coincé notre samedi soir pour mater la TV, on en a profité, histoire de soulager notre conscience d’avoir succombé à la sauce variéto-médiatique, pour regarder d’autres musiciens tourangeaux qui passaient à la TV (enfin sur la WebTV d’Arte). Dans la nuit c’était en effet Drame, le groupe de Rubin Steiner, qui se produisait en live au festival La Route du Rock Hiver de Saint-Malo. Autre style donc avec ces tenants de la musique indépendante qui ont produit un set dansant et hypnotique comme tout ce qu’on avait entrevu jusqu’alors laissait espérer. Pas de doute, Rubin Steiner et sa bande sont loin d’être rouillés et il nous tarde de savoir quelle sera leur prochaine date à Tours…

Crédit Photo : Mathieu Giua pour 37°

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !