Culture

Le clip de la semaine : «I shot you» de Dog Guilty Party

Bon d’abord, disons-le tout net : c’est pas bien de sniffer de la coke, de boire de l’alcool, de fumer des cigarettes, de pointer une arme à feu vers quelqu’un et de rouler en vieille mobylette sans casque dans les rues de Tours. Non, vraiment pas bien, et c’est un coup à se retrouver l’oreille tirée par Olivier Lebreton et ça, ça fait vraiment pas rigoler.

A part ça, ce mini road-movie (street-movie ?) tourangeau aux allures de clip touristique décalé, sert d’écrin à une bien belle chanson de l’un des seuls groupes de rock tourangeau. Oui, du rock. Pas du punk-rock, hein ça on en a plein, ni de la pop-rock, ni du rock’n’roll, ou du garage, mais du ROCK. Un truc qu’on enterre régulièrement et qui resurgit toujours là où on s’y attend le moins, et qui fait presque toujours mouche.

A une époque ou beaucoup (trop) de gens s’excitent la nouille des nuits entières sur leurs synthés, leur home-studio, leur loop station et leurs beat boxes, Dog Guilty Party gratouille des guitares, une basse et tape sur une batterie. Y’a même un mec qui chante normalement et tout.

Trois-quatre accords, un bout de texte, un bon vieux «come on Babe», un riff en boucle, une basse à deux vitesses, des chœurs en écho et la sauce prend comme au bon vieux temps. Et c’est rafraîchissant comme la bise matinale de décembre sur le Pont Wilson. Merci qui ? Merci Dog Guilty Party (faudra qu’ils nous expliquent ce nom un jour).

Print Friendly, PDF & Email