PhotoCultureA la une

Les 30 ans de la Ligue d’Improvisation de Touraine

La Ligue d’Improvisation de Touraine fêtait dignement ses 30 ans la semaine dernière en recevant salle Thélème, la Ligue Nationale d’Improvisation du Québec. Un must dans le milieu qui fêtait de son côté par la même occasion ses 40 ans.

Retour sur une soirée pleine de folie en images commentées :

Les 30 ans de la Ligue d'Improvisation de Touraine Match d'Impro exceptionnel vendredi 06 avril à Thélème. La LIT, la Ligue d'Improvisation de Touraine recevait la LNI, la Ligue Nationale d'Improvisation du Québec, pionnière des matchs d'improvisation, à la fin des années 70. Retour sur une soirée pleine de folie. Dernier briefing des bénévoles avant l’ouverture des portes dans une fac occupée par les étudiants en lutte contre la loi ORE mais qui se pare également de la déco pour la soirée. Dans la salle, Cédric le Stunff, organisateur de la soirée pour la LIT, fait également les derniers récapitulatifs en présence des deux équipes, Avant de commencer, la soirée est déjà un carton plein pour la Ligue d’Impro. La salle est comble. Le début du spectacle sera d'ailleurs un peu retardé du fait du temps nécessaire pour installer tout le monde. Distribution à l’entrée des accessoires indispensables aux spectateurs : un livret pour expliquer les règles, une pantoufle à envoyer sur scène en cas de mécontentement, un carton pour voter pour son équipe préférée (1 face rouge-1 face blanche). Comme tout match de sport, le match d'impro s’ouvre par les hymnes nationaux des deux équipes. Un match d'impro est avant tout une aventure en équipe et le soutien et les encouragements des coéquipiers font pleinement partie du spectacle. L'arbitre s'assure du bon déroulé de la partie et donne les indications que doivent suivre les comédiens pour gagner les points. Pour connaître le thème et les conditions de l'improvisation à réaliser, l’arbitre pioche au hasard dans une urne appelée barillet. Le thème dévoilé, les équipes ont seulement 20 secondes pour mettre au point leur improvisation. L’arbitre peut être amené à siffler des fautes. Ce qui peut lui valoir de recevoir des pantoufles des tribunes... L’écran derrière les joueurs donne les indications sur le type d’impro (thème, conditions) et égrène le temps de chaque scène. Le public vote en désignant par la couleur du carton son choix. Ce soir-là, la LNI l'emporte et est félicitée par la LIT. Cette soirée célébrait les 40 ans de la LNI québecoise et les 30 ans de la LIT tourangelle. Reportage photos : Claire Vinson. Plein écran Retour à l'article
Print Friendly, PDF & Email