ChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps #116 Peep Show place des Halles

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

20170930_182212

Avis aux pervers de tout poil qui se sont jetés comme des morts de faim sur cet article à cause de son titre racoleur : allez suivre une formation d’anglais de toute urgence car «peep» est un verbe qui veut juste dire «jeter un coup d’œil» et qui n’a aucune connotation sexuelle, malgré son homophonie malheureuse.

Pendant qu’on est parti dans les explications linguistiques, «peephole» c’est un judas ou n’importe quel type de trou par lequel on peut voir sans être vu. Ici vous en avez trois et c’est gratuit.

«Regardez», puis «appuyez» : ici vous avez le droit aux deux, pas comme cet abruti de Laurent Baffie qui avait juste le droit de regarder, pas d’appuyer ses sales pattes sur la jolie fifille assise à ses côtés. «Touchez avec les yeux» qu’on nous disait naguère d’un air agacé dans les magasins de jouets, expression super poétique au départ mais tellement trop prononcée par des vieilles vendeuses misanthropes dans trop de magasins pendant des décennies, qu’elle est devenue une diatribe anti-pauvres gerbique souvent traduisible par «Laisse ça tranquille et sors d’ici, tu ne pourras jamais te le payer».

Bref, à Tours place Gaston Pailhou c’est la fête du slip : 24h sur 24 vous avez le droit de mater autant que vous le voulez sans avoir besoin de glisser des pièces dans une fente, au vu et au su de tous, et d’appuyer autant de fois que vous le voudrez (mais juste sur le petit téton rouge en plastique qui allume la lumière à l’intérieur de la vitrine, hein faut pas abuser non plus).

Poussés par notre curiosité malsaine, nous avons couru vers la chose, évitant d’une demi-seconde l’aplatissement par un Fil Bleu numéro 15. Derrière cette palissade noire anodine, nous avons vu, pêle-mêle : des animaux de cirque maltraités par des dompteuses perverses portant des masques de Christine Angot, des députés se faire assommer avec des codes du travail par des militants FO en string (rouge), une maquette hyper-réaliste des 4 lignes du tramway de Tours en 2073 et, clou du spectacle, le prochain maire de Tours nu comme un ver allongé sur une peau de bête…

Mais comme on n’est pas du genre à spoiler, on vous laisse évidemment aller découvrir tout ça par vous-même.

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email