ChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps, #211 : Le Roi (Deux-)Lion(s)

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Au moment d’écrire cette chronique, une hésitation : c’est une certitude, ce calembour qui mélange le titre d’un film Disney et le nom du quartier de Tours où l’on trouve cette sculpture est assez bas de gamme. Mérite-t-il néanmoins d’exister ? Alors que cette période de campagne électorale est propice aux innombrables jeux de mots à base de « tour » et « Tours », que votre oncle René et votre Tante Simone feront sans doute la vanne à Noël au moment de votre départ : « et bon re-Tours, hein ! », on peut estimer que la réponse est oui.

On a également hésité à poser ça là, comme ça. Juste la photo et le titre, pour voir quelles seraient les réactions. On avait une excuse toute prête : « C’est la grève, j’ai fait service minimum. » Mais trop peur qu’en guise de représailles le boss nous envoie faire un micro-trottoir façon BFM TV en compagnie de voyageurs Fil Bleu excédés par la grève.

Toujours dans l’objectif de tricher un peu, l’idée d’écrire 1 500 signes en langue lion ou celle de copier-coller les paroles d’Akouna Ma Tata, Haquouna Mathatha, HAKUNA MATATA puis de cliquer sur « Publier » nous ont également traversé l’esprit. Problèmes : dans le premier cas, trois paragraphes à base de RRRRrrr, RRRrrrRRrrr, RRrrrRRRrrrRRrrr auraient pu être vus comme une référence un peu trop explicite à un film d’Alain Chabat (qui nous fait toujours rire, aux dépens du bon goût) ; dans le second cas, on aurait pu nous accuser de contrefaçon.

Faire face aux pannes d’inspiration c’est l’histoire de notre vie, le cycle éternel. In fine, nous avons réussi à dompter ces difficultés (dompter, lion, vous l’avez la référence ?) et ce dans le seul et unique but de vous faire rester le plus longtemps possible sur notre site. Des bisous !


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici. Et si vous aimez cette chronique, retrouvez une compilation des plus belles proses de ses 3 premières années dans un livre paru chez les Éditions Sutton. En vente dans toutes les bonnes libraires 😉

Print Friendly, PDF & Email