ChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps #165 : Sois heureux et tais-toi !

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

A l’heure où le semblant prime sur le reste, et où le sourire permanent est devenu gage d’acceptation et d’intégration sociale, certaines boîtes embauchent des « Chief Happiness Officer », comme garants de la joie de vivre au travail et d’une certaine infantilisation de la société. De multiples thérapeutes aux noms et aux méthodes les plus étranges qu’ils soient, s’enrichissent en promettant le bonheur retrouvé après quelques séances et quelques centaines d’euros délestés du compte en banque des patients.

Bienvenue à l’heure de la société « happycrate » où tout cela sonne faux. Où l’on étale notre joie avec nos plus beaux sourires sur les réseaux sociaux comme si nous étions en compétition et où nous devions prouver à l’autre que notre petit monde est plus bleu que le sien. Dans une société où l’on dissimule le principe même de nos émotions, pour privilégier un bonheur de façade érigé en obligation sociale. Prière d’être heureux donc, si tu ne veux pas être marginalisé. Prière de laisser tes humeurs au vestiaire, dans ta caisse à problèmes bien enfouie au 36e sous-sol, les marchands de bonheur veillent !


Un degré en plus :

Pour découvrir toute la collection des Signes des Temps cliquez ici.

Print Friendly, PDF & Email